Actualités

Entente à l’amiable avec MEH

Entente à l’amiable avec MEH
Photo: TC Media/Archives

Lachine a conclu une entente hors cour avec l’organisme Montréal en Histoire (MEH) afin d’illuminer les édifices patrimoniaux de Lachine dans le cadre du 375e de Montréal. La Ville obtient au final un règlement d’environ 122 000$.

«Il s’est finalement avéré plus avantageux pour la Ville, même si la position de MEH est juridiquement contestable, d’accepter la proposition de règlement», a fait savoir le maire, Claude Dauphin.

Le recours aux tribunaux engendrerait des coûts et des délais supplémentaires, en plus d’affecter la qualité des travaux. Un montant de 45 000$ serait également nécessaire pour engager une nouvelle firme afin de compléter le projet.

Entente
Selon les termes de l’entente, le dernier montant de plus de 24 000$ prévu au contrat ne sera pas versé par l’arrondissement.

MEH s’engage pour sa part à intégrer cinq points d’intérêt de lieux historiques dédiés à Lachine dans l’application touristique Montréal en Histoire, pour une valeur de 27 500$.

L’organisme devra aussi assurer les services d’entretien des installations à la moitié du coût sur cinq ans, soit l’équivalent de 70 000$.

Irrégularités
Lachine a suspendu le contrat de MEH en décembre, après qu’une enquête du Bureau de l’inspecteur général (BIG) ait soulevé des irrégularités.

L’entreprise Torrentiel se serait servie de l’OBNL pour décrocher le mandat, sans toutefois passer par le processus d’appel d’offres.

Le Plan d’illumination qui vise sept édifices de Lachine, legs de 1 M$ à l’arrondissement dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal, est complété à près de 85%. Selon M. Dauphin, il devrait être terminé au cours de l’été.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *