Actualités

Un quart de siècle de faits divers pour Sylvain Ryan

Le photographe Sylvain Ryan, grand spécialiste des faits divers, célèbre cette année 25 ans de métier, dont 18 années en tant que précieux collaborateur des journaux de TC Media.

C’est en effet en 1996 que celui qu’on appelle affectueusement le «Soldat Ryan» a reçu sa première assignation de la part du rédacteur en chef du Messager Verdun, Pierre Lussier, pour aller prendre des clichés sur les lieux d’un feu.
L’autodidacte Sylvain Ryan s’est fait connaître au cours de toutes ces années comme le photographe à bicyclette. Pendant longtemps, le vélo fut son principal moyen de transport. Il franchissait souvent de longues distances pour son travail sur le terrain, la nuit comme le jour, l’été comme l’hiver, par beau temps comme par mauvais temps, toujours au poste, toujours à l’heure.
«Je ne travaille plus à vélo, à moins d’être à proximité du lieu de l’événement ou de mon assignation, confie Sylvain. Je prends l’autobus et le métro, souvent le taxi ce qui me coûte plus cher. Mon matériel photographique, en plus de mon équipement de sécurité souvent nécessaire si je couvre un incendie, se transportent difficilement sur ma bicyclette».
La photographie, c’est une passion depuis la jeunesse pour Sylvain Ryan. Il a commencé à manipuler une caméra alors qu’il était élève de l’école secondaire Monseigneur-Richard, à Verdun, où il est né et où il demeure encore aujourd’hui avec sa mère. Tous les deux sont d’ailleurs très attachés à leur patelin.
En développant sa spécialité de photographe de presse, affecté à la couverture des crimes, accidents et incendies, Sylvain a fait plusieurs rencontres et créé un réseau de contacts qui l’ont amené jusqu’aux pompiers et policiers.
Depuis 2008, par exemple, il est sous contrat avec le service Sécurité incendie de Montréal (SIM) et avec l’Association des pompiers de Montréal; de même qu’avec la Caisse d’économie Desjardins des pompiers, depuis deux ans.
Sylvain est alors appelé à photographier tant des événements de l’actualité, destinés aux médias, comme les hebdomadaires de TC Media, que des événements sociaux, destinés aux publications internes des entreprises et organismes pour lesquels il réalise ses clichés.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *