Actulocal lachine-dorval
18:05 12 février 2016 | mise à jour le: 15 février 2016 à 14:01

Hôpital de Lachine: une nouvelle salle d’hémodialyse de 4 M$

Hôpital de Lachine: une nouvelle salle d’hémodialyse de 4 M$
Photo: Isabelle Bergeron/TC MediaInauguration d'une nouvelle salle hémodialyse à l'hôpital de Lachine en compagnie du ministre de la santé Dr. Barette.

L’Hôpital de Lachine a dévoilé vendredi sa toute nouvelle salle d’hémodialyse construite au coût de 3,9 M$. Québec en a aussi profité pour annoncer que les travaux d’agrandissement et de rénovation de l’établissement débuteront en 2018.

Les nouveaux locaux ont été érigés à l’intérieur de l’ancien hôpital gériatrique du pavillon Camille-Lefebvre. Ils pourront accueillir 90 patients qui nécessitent la filtration des déchets dans leur sang que leurs reins ne sont plus capables d’évacuer.

« La nouvelle salle s’insère dans le processus de restructuration du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) qui désire redistribuer les soins à même la communauté », explique le ministre de la Santé, le Dr Gaétan Barrette.

L’Hôpital de Lachine a seulement reçu 15 des 49 chaises qui se trouvaient autrefois au centre de dialyse de l’Hôpital Royal-Victoria. Les autres seront distribuées selon les besoins de la population dans différents centres de santé.

« La mission de l’hôpital, qui se concentre surtout sur les traitements médicaux aux personnes âgées, se prête bien à l’accueil de ce centre de soins tertiaires. Les personnes nécessitant une dialyse, souvent trois fois par semaine, n’auront plus à parcourir d’énormes distances pour se voir prodiguer des soins », précise le directeur général du CUSM, Normand Rinfret.

Dans le même élan, le Dr Barrette a réitéré l’investissement gouvernemental de plus de 70 M$ pour la restauration de l’hôpital. « Il n’y a pas si longtemps, on craignait la fermeture de l’hôpital. Aujourd’hui, je vous assure un avenir radieux pour le centre de santé », précise-t-il.

La direction de l’hôpital prévoit ajouter des ailes de chirurgie gériatrique et d’ophtalmologie, qui viendront s’ajouter au centre de résonnance magnétique qui a déjà été mis en fonction. Elle espère aussi améliorer les services ambulatoires et d’urgence.

Le dernier traitement de dialyse reçu à Lachine remontait à 1996.

Articles similaires