Actualités

Un intérêt grandissant pour le monde des affaires dans l’est de Montréal

Un intérêt grandissant pour le monde des affaires dans l’est de Montréal
Photo: DepositPhoto

Se lancer en affaires n’est pas chose facile, mais les futurs entrepreneurs de l’est de Montréal tiennent à être de plus en plus préparés avant de faire le saut dans le monde de l’entrepreneuriat.

Depuis la création de PME MTL Est-de-l’Île le 1er avril 2015, on estime que près de 200 personnes ont participé aux différents ateliers de démarrage d’entreprise offerts par l’organisme de développement économique local qui dessert les arrondissements d’Anjou, Montréal-Nord, Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, Saint-Léonard, ainsi que la ville de Montréal-Est.

Alexandre Lemay, intervenant de l’organisme depuis plusieurs années, remarque que les participants sont de plus en plus «intéressés» par ces formations visant à accompagner les futurs entrepreneurs dans le processus de démarrage de leur entreprise.

«Quand les gens viennent ici, ils ne sont pas complètement perdus. Les participants qui assistent à ces ateliers sont préparés et posent des questions très précises, ce qui n’était pas le cas il y a quelques années.»

Les séances d’information qui ont lieu une fois par mois aux installations de l’organisme, présentent les différentes étapes menant à la création d’une nouvelle entreprise, soit la recherche et validation d’idées, le plan d’affaires, l’étude du marché, les prévisions financières, la recherche de financement, les permis et règlementation, entre autres.

«Quand on veut se lancer en affaires, on prend des risques de taille alors il est important de bien s’informer à ce sujet et je pense que ces ateliers apportent beaucoup de précisions à ce sujet. Les entrepreneurs savent exactement dans quoi ils s’embarquent, quels sont les obstacles à surmonter et les risques à prendre», raconte M. Lemay.

Ce dernier indique que dans l’est de Montréal les demandes plus populaires pour le démarrage d’entreprise sont dans le domaine des commerces, de la restauration, ainsi que des industries.

Avoir les outils pour réussir
Originaire de l’Uruguay, Daniel Rocha a participé à l’atelier de démarrage d’entreprise en 2013. Il est aujourd’hui travailleur autonome et propriétaire de l’entreprise D.R Dessin Industriel à Saint-Léonard.

«Quand je suis arrivé ici je ne connaissais rien à la culture entrepreneuriale, je n’avais pas les outils pour me lancer en affaires. C’était très difficile non seulement au niveau du financement, mais pour percer dans le milieu et me bâtir mon propre réseau de contacts», dit-il.

Malgré les obstacles, M. Rocha a réussi à se faire un nom dans le milieu industriel et est selon ses propres mots, «débordé» de travail depuis un certain temps.

«Je ne pense pas que j’aurais réussi tout ça sans l’aide des intervenants de PME MTL. Même après le démarrage de mon entreprise, j’ai pu compter sur leur appui et je leur serai toujours reconnaissant pour cela», conclut-il.