Actualités

Est de Montréal: situation économique favorable pour les entreprises

Est de Montréal: situation économique favorable pour les entreprises
Photo by: GracieusetéDes économistes de la Banque Nationale, de la Banque du Canada et du Mouvement Desjardins se sont penchés sur ce que réserve 2019 pour l'économie.

L’est de la métropole tirera son épingle du jeu au point de vue économique en 2019. Plusieurs économistes sont d’avis que la tendance demeurera favorable pour les entreprises qui s’installeront dans ce secteur.

«La vigueur économique qui s’annonce cette année au Québec ne peut être que positive pour nous», assure Christine Fréchette, présidente-directrice générale de la Chambre de commerce de l’Est de Montréal (CCEM.)

Le regroupement des gens d’affaires accueillait, lors d’une conférence le 25 janvier dernier, Matthieu Arseneau Économiste principal de la Banque Nationale, Laurent Martin, conseiller principal en politiques au département des Analyses de l’économie canadienne de la Banque du Canada et Hendrix Vachon, économiste principal du Mouvement Desjardins.

Si l’actualité politique et économique de l’année 2018 a laissé planer un doute sur la vitalité des marchés au plan international et national, les experts s’accordent pour dire que la situation au Québec est favorable.

«Le secteur immobilier n’est pas au ralenti dans la province, contrairement à ce que l’on observe ailleurs au Canada, les ménages québécois sont relativement peu endettés et le taux de chômage des nouveaux arrivants est bas», indique M. Arseneau.

Ces facteurs offrent un cadre accueillant pour les entreprises de l’est de Montréal, selon Mme Fréchette. «Nous sommes bien positionnés permettre à des compagnies dans des secteurs novateurs de venir s’installer et de se développer sur notre territoire. Par exemple, les entreprises en intelligence artificielle, qui requièrent de grands locaux qui sont souvent situés dans d’anciennes manufactures, trouveront chez nous des espaces en moyenne 9% moins chère au pied carré qu’ailleurs à Montréal», insiste la PDG de la chambre de commerce.

Gala ESTim
Par ailleurs, le concours ESTim de la CCEM, qui reconnaît publiquement les entreprises et organisations de l’est de Montréal qui se distinguent de façon exceptionnelle par leur réussite, avance à grands pas.

L’événement qui tiendra sa 31e édition le 2 mai prochain à la TOHU, dans l’arrondissement de Villeray–St-Michel–Parc-Extension, a récemment lancé son appel de candidatures.

Les entreprises pressenties ont jusqu’au 8 mars pour se présenter dans l’une des 12 catégories. Cette année, deux nouveaux prix seront accordés, soit pour les projets en développement durable et pour les femmes d’affaires faisant carrière dans le domaine privé, public, parapublic ou OBNL.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *