Actualités

Moins de malbouffe à VMR

Moins de malbouffe à VMR
Photo: TC Media – Hugo Lorini

Noix mélangées, barres granolas, compotes de pommes et croustilles cuites au four sont quelques-uns des aliments qui remplacent tranquillement la malbouffe des installations sportives et de loisirs de la Ville de Mont-Royal.

Depuis deux semaines, les machines à bonbons ont été retirées des bâtiments publics de VMR. Les boissons gazeuses ont été bannies au profit de l’eau, du lait et du jus de fruits sans sucre ajouté.

«On veut augmenter à 50% la part des aliments santé offerts dans les machines à l’aréna, au centre des loisirs et au chalet du parc Mohawk ainsi qu’aux comptoirs alimentaires de l’aréna, du centre jeunesse et de la piscine extérieure», énumère la conseillère municipale du district numéro 5, Michelle Setlakwe.

Virage en douceur

Les produits à forte teneur en sucre, en sel ou en gras trans seront ainsi moins présents, mais les citoyens peuvent toujours déguster un hot-dog, un grilled cheese ou une palette de chocolat.

La Ville cherche à mieux équilibrer l’offre sans pour autant interdire tous les aliments malsains.

«C’est un virage en douceur. Ce n’est rien de radical. Mais c’est une prise de position qui est importante et on espère qu’elle atteindra nos jeunes», précise Mme Setlakwe.

Les fêtes populaires sont aussi ciblées par ce virage santé.

«Depuis un an, on reçoit des commentaires ou des suggestions des gens pour avoir plus d’options santé», mentionne le directeur du service des loisirs, de la culture et des activités communautaires,  Kevin Whitehall.

Modules d’entraînement

Dans cette optique de promouvoir de meilleures habitudes alimentaires, VMR attend aussi aménager cette année des modules d’entraînement dans différents parcs.

Les endroits restent à déterminer puisque la Ville veut d’abord connaître le sort du projet de centre sportif, en attente d’une subvention de Québec.