Actualités

Prix Commerce Design Montréal: deux commerces d’Outremont se démarquent

Prix Commerce Design Montréal: deux commerces d’Outremont se démarquent
Photo: Collaboration spéciale

Le 11 mai en soirée, le restaurant Pizza n° 900 et la boutique Ramacieri Soligo se sont retrouvés parmi les 20 finalistes des 20ème Prix Commerce Design Montréal.

C’est par un jury d’experts en design que les deux commerces d’Outremont, qui ont judicieusement investi dans l’aménagement de leur commerce, ont été sélectionnés.

«Je suis tellement fière, seuls sept arrondissements se sont démarqués et nous sommes du lot, souligne la mairesse d’Outremont Marie Cinq-Mars. C’est important d’encourager le commerce local, d’encourager la beauté parce que c’est ce qui fait que nos rues sont attractives.»

Le soir de l’évènement, le maire Denis Coderre s’est aussi exprimé sur l’importance du design dans les rues montréalaises mentionnant notamment que la qualité en design est un facteur déterminant pour la compétitivité, la dynamisation et l’attractivité des artères commerciales puisqu’il génère des retombées économiques tangibles.

Un concept que les deux lauréats d’Outremont ont très bien assimilé.

Le design à l’avant-plan
Depuis que Gianni Ramacieri, a repris la boutique familiale Ramacieri Soligo, il a fait du design son cheval de bataille. «Les commerces design créent une effervescence dans le quartier, ceux qui entrent ici et aiment ce qu’ils voient pourraient ensuite avoir envie de projeter la même image, ce qui pousse nos avenues à se démarquer».

Bien que l’entreprise soit installée à Outremont depuis 1967, M. Ramacieri considère qu’en ayant une clientèle de designer, il faut que l’entreprise soit inspirante et jeune.

Du côté de la pizzeria napolitaine Pizza n° 900, le designer voulait donner au restaurant un look qui serait nouveau dans le quartier. «Le design a un impact important, la vision part de la nourriture et du propriétaire, mais c’est le design qui apporte le support au concept du restaurant. Sans le contexte qui vient avec, la nourriture est moins bonne! » lance le designer du restaurant, Alexandre Blazys de la firme Blazysgérard, en riant.

Avec les quelque 6500 restaurants qui se trouvent sur l’île de Montréal, la compétition est féroce et les commerces doivent redoubler de créativité pour attirer la clientèle.

«Nos nouvelles associations de commerçants travaillent très fort pour rendre les rues commerciales d’Outremont attrayantes et le fait que nous nous trouvions parmi les sept arrondissements qui se sont démarqués prouve que ça fonctionne», lance la mairesse Cinq-Mars.

Jusqu’au 31 août, le public peut voter pour son commerce préféré parmi les 20 lauréats le en déposant son bulletin dans un des 20 établissements primés, ou au commercedesignmontreal.com. Le Prix du public sera annoncé le 14 septembre prochain.