Actualités
16:19 18 juillet 2017

Aménagement de la plage de l’Est: des vestiges préhistoriques sont découverts

Aménagement de la plage de l’Est: des vestiges préhistoriques sont découverts
Photo: Gracieuseté de la Ville de MontréalTravaux d'archéologie sur le site de la plage de l'est durant l'été 2017.

Des travaux d’archéologie effectués sur le site de la future plage de l’Est, dans Pointe-aux-Trembles, ont mené à la découverte de vestiges préhistoriques.

Selon un rapport d’étape daté du 7 juillet dernier, des archéologues de la firme Ethnoscop ont notamment trouvé des produits de débitage, des outils en pierre, des os blanchis, des tessons de poteries autochtones, un grattoir et une pointe de projectile.

Des artéfacts découverts là où se trouveront le chalet et les terrains de volleyball de la plage se trouvaient dans une station datant du Sylvicole tardif (1500 à 1000 avant aujourd’hui).

D’autre part, les fouilles ont aussi mis à jour des rails pour mise à l’eau, des conduites et des bordures de béton associés à l’ancienne marina Beaudoin, dont la plage reprend l’emplacement.

Suite
L’arrondissement et la firme Ethnoscop ne précisent combien d’artéfacts ont été trouvés et ne commentent pas leur état puisque leur inventaire et leur analyse ne sont pas terminés. Ils ne livrent pas non plus de photos des objets trouvés, car ceux-ci sont «extrêmement petits».

Les artéfacts seront entreposés dans la réserve des collections municipales, où sont aussi entreposées une soixantaine de sépultures d’un cimetière français du 18e siècle découvert durant l’été 2014 sur le site de la maison du Citoyen. Les sépultures pourraient d’ailleurs être «prêtées» pour la recherche à l’Université de Montréal, mentionne la Ville.

Prévisible
Il était probable de trouver ainsi des vestiges préhistoriques sur les rives du fleuve Saint-Laurent. L’arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles l’a mentionné en lançant un appel d’offres pour des services professionnels en archéologie en janvier dernier.

Par ailleurs, des spécialistes de l’Université de Montréal et de l’Atelier d’histoire de la Pointe-aux-Trembles ont souligné que les cours d’eau étaient les principales voies de circulation des Autochtones avant l’arrivée des Européens et que des sites précoloniaux ont été localisés dans les îles Boucherville, en face du site de la future plage de l’Est et dans le secteur du Bout de l’île, où la plage est aménagée.

Phase 1

La plage de l’Est, un projet évoqué par la mairesse d’arrondissement Chantal Rouleau depuis plus de 10 ans, en est à sa première phase d’aménagement. L’investissement évalué à 1,43 M$ inclut la construction d’un pavillon et l’aménagement de terrains de volleyball ainsi que d’un accès à la rue.

La première phase devrait se terminer en septembre prochain, prévoit l’arrondissement. Quant à la deuxième, qui inclut des aménagements en plaine inondable, la rive et le littoral, les travaux pourront commencer le 1er août 2018 et se faire durant l’automne 2018, a indiqué l’arrondissement le mois dernier.