Actualités

Projet Montréal promet d’aider le commerce à RDP-PAT

Projet Montréal promet d’aider le commerce à RDP-PAT
Photo: Amélie GamacheAccompagnée de Robert Beaudry, responsable du développement économique et commercial au sein du comité exécutif de la Ville de Montréal, Mme Bourgeois a également profité de l’occasion pour rappeler que son parti a promis une réduction des taxes pour les entreprises.

La candidate de Projet Montréal, Caroline Bourgeois, promet de doter l’Association des commerçants et professionnels du Vieux Pointe-aux-Trembles (ACPVPAT) d’une ressource à temps plein advenant sa victoire à la mairie de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles.

L’arrondissement débourserait ainsi le salaire d’un employé dédié à la mise en valeur et au développement des commerces du Vieux Pointe-aux-Trembles, une dépense évaluée à 50 000$ annuellement.

« L’association fait un travail remarquable pour animer nos artères commerciales et je souhaite que l’arrondissement y contribue, souligne Mme Bourgeois. Il faut aller plus loin que le soutien à des activités ponctuelles. »

L’aspirante mairesse s’est dite prête à financer le salaire d’un employé qui occuperait les mêmes fonctions à Rivière-des-Prairies, si une association de commerçants ou une Société de développement commercial voyait le jour.

L’annonce a été accueillie avec grande satisfaction par Johanne Paiement, présidente de l’ACPVPAT et propriétaire de l’épicerie fine Huile et Vinaigre, où s’est déroulée la conférence de presse.

L’entrepreneure appuie d’ailleurs officiellement, en son nom personnel, la candidate de Projet Montréal.

Un répit pour les commerces de proximité

Mme Bourgeois a également rappelé que Projet Montréal s’est engagé à dédommager les commerçants touchés par un chantier majeur, alors que « des travaux importants et nécessaires devront avoir lieu dans l’arrondissement au courant des prochaines années », a souligné la candidate.

Robert Beaudry a de plus réitéré un autre engagement, soit celui de doter le réseau PMT MTL de six ressources supplémentaires attitrées au commerce au détail, dont une pour le pôle Est-de-l’Île.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *