Actualités

Claude Marcoux : prêt à servir les Montréalestois

Agent immobilier depuis 15 ans, Claude Marcoux dit connaître la meilleure recette pour attirer des nouveaux résidents à Montréal-Est et favoriser le développement commercial. C’est dans l’optique de « faire bouger les choses » qu’il brigue la mairie de la ville en tant que candidat indépendant.

« Je ne crois pas aux partis politiques et je suis convaincu que les citoyens non plus, déclare le candidat. Je me présente seul car je sais que j’ai l’appui de beaucoup de gens qui me connaissent et savent ce que je suis capable de faire. »

M. Marcoux mise sur sa proximité avec les citoyens pour convaincre les électeurs. « Depuis le début de la campagne, j’ai fait beaucoup de porte-à-porte et les citoyens sont heureux de voir que je me présente, dit-il. Je prends le temps de les écouter et ça plait aux gens qui ne voient pas nécessairement en moi un politicien qui fait des promesses électorales, mais un ami. »

Le candidat se dit mécontent de la gestion de l’actuelle administration, et critique furieusement la rivalité « malsaine » entre les deux autres candidats à la mairie de Montréal-Est, soit Robert Coutu et Daniel Fournier.

« Ça fait quatre ans que les citoyens sont obligés d’endurer leurs propos hostiles pendant les conseils municipaux ou sur les réseaux sociaux, signale M. Marcoux. C’est normal que la Ville n’avance pas quand on passe son temps à se disputer. »

Méconnu des politiciens du secteur, le candidat aura fort à faire pour bâtir des relations avec les différents paliers de gouvernement. Il devra d’ailleurs convaincre les électeurs que son inexpérience politique ne joue pas contre lui.

« Je me présente à la demande de plusieurs citoyens et plusieurs compagnies qui m’ont approché pour que je le fasse. Ce n’est pas une décision que j’ai prise à la légère sans avoir réfléchi à ce que ça représente », dit-il.

M. Marcoux assure qu’il a fait un suivi minutieux des différents dossiers concernant la ville pendant les dernières années. La restauration de l’ancien logo, l’avenir des bâtiments municipaux, ainsi que les développements résidentiel et commercial sont au cœur de ses priorités.

« Je vais travailler fort pour que les Montréalestois se sentent fiers à nouveau d’habiter cette magnifique ville. »

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *