Actualités

Nouvel appel d’offres pour le projet de piscine au parc Hans-Selye

Nouvel appel d’offres pour le projet de piscine au parc Hans-Selye
Photo: Collaboration spéciale

L’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles a lancé un nouvel appel d’offres en vue d’installer, dans son parc Hans-Selye, un bassin olympique ayant coûté dix fois plus que prévu.

L’avis publié le 19 janvier dernier concerne la construction d’une piscine extérieure d’une capacité maximale de 500 usagers et d’un chalet de baigneurs au parc prairivois.

D’après le document, le bassin de 50 mètres compterait 10 couloirs. Les travaux se dérouleront cette année et l’ouverture de la piscine au public est projetée au printemps 2019, indique l’arrondissement dans un courriel à TC Media.

Depuis plus de trois ans, la Ville de Montréal souhaite réinstaller, dans le parc Hans-Selye, un bassin olympique temporaire construit pour les Championnats du monde FINA en 2014 au parc Jean-Drapeau.

Le projet devait se concrétiser à l’été 2015, mais plusieurs accrocs l’ont retardé. Un entrepreneur a notamment retenu des pièces durant des mois parce qu’il n’avait pas été payé. En outre, l’arrondissement a mis fin à un appel d’offres précédent il y a près d’un an.

Au final, la Ville a déboursé près de 3,3 M$ pour l’achat du bassin d’une valeur de 1,3 M$, son montage, son démontage,  l’entreposage de ses pièces et le paiement de créances.

La contribution municipale pour la tenue des 15es Championnats du monde FINA des maîtres devait être de seulement 286 000 $.