Actualités

Le parc Hans-Selye aura finalement son bassin olympique

Le parc Hans-Selye aura finalement son bassin olympique
Photo: Collaboration spéciale de Vinh Duong de Nageurs.comLe bassin olympique construit au parc Jean Drapeau sera déménagé au parc Hans-Selye de Rivière-des-Prairies.

Le bassin olympique, qui a servi à accueillir les Championnats mondiaux de la FINA 2014, sera bientôt récupéré par la Ville de Montréal, qui devra débourser un montant supplémentaire de 500 000 $. Le bassin sera installé au parc Hans-Selye, dans l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles.

Le coût total de l’aventure pour la ville de Montréal s’élève à environ 3,3 millions $, soit dix fois plus que ce qui était initialement prévu.

Au départ, la contribution de la ville, pour la tenue des 15es Championnats du monde FINA des maîtres, devait être de seulement 286 000 $.

«Très tôt dans la planification de l’événement, les organisateurs ont su que les installations du Parc olympique ne seraient pas disponibles en raison de rénovations», explique Dimitrios Jim Beis, responsable des sports, au comité exécutif de la Ville de Montréal.

Pour éviter de perdre l’événement, l’administration municipale a décidé de verser 2,5 millions $ supplémentaires pour acquérir le bassin et l’installer au parc Jean-Drapeau.

Si le bassin, comme tel, vaut 1 million $, le montant versé tenait aussi compte des dépenses liées «au montage, au démontage, à la livraison et à l’entreposage», précise M. Beis.

Le nouveau montant de 500 000 $ doit maintenant être versé pour payer des créanciers, parce que «les recettes [de l’événement] ont été moindres et les contributions gouvernementales inférieures à ce que les organisateurs avaient prévu», soutient l’élu.

Démonté, mais pas remonté
Installé temporairement au parc Jean-Drapeau, le bassin a été utilisé en juillet et en août 2014 dans le cadre de la compétition.

Une fois l’événement terminé, le bassin a été démonté et devait être remonté au parc Hans-Selye, dans le secteur de Rivière-des-Prairies.

Mais, puisque l’entrepreneur, L’Archevêque & Rivest, n’avait pas été payé, il a décidé de retenir les pièces du bassin, le temps de recevoir son argent.

Travaux dès l’automne?
Une fois que le conseil d’agglomération aura approuvé la dépense de 500 000 $, au mois d’août, tous les créanciers pourront être payés.

Selon M. Beis, les travaux visant à installer le bassin au parc Hans-Selye pourraient commencer immédiatement après le paiement.

«Si la température le permet, nous allons commencer à l’automne. Sinon, ce sera au printemps prochain, sans faute», promet-il.

L’arrondissement n’était pas en mesure de préciser davantage. «La date de prise de possession est inconnue, précise Julie Favreau, chargée de communication pour l’arrondissement. On vise l’été prochain.»

En mars dernier, TC Media révélait que le bassin olympique de 50 mètres de long, 25 mètres de large et 2 mètres de profondeur ne serait pas disponible pour les baigneurs cet été.