Actualités

Budget 2015: l'arrondissement met fin à certains services

Le maire et les élus de Rosemont–La Petite-Patrie ont adopté le budget 2015 de l’arrondissement, lors de la séance du conseil du 3 novembre. Plusieurs services vont disparaître, faute de financement.

Pour 2015, le budget de fonctionnement de l’arrondissement s’élève à plus de 65 M$, mais le maire et les élus ont dû trouver des économies de près de 2 M$. Quelque 75 % provient d’une réduction de la masse salariale, principalement dans les directions; le 25 % restant aura un impact direct sur certains services. L’arrondissement met fin au Bibliobus et réduit certains mandats confiés à la société de développement environnemental de Rosemont (SODER).

Plusieurs programmes touchés

« On a revu à la baisse le programme Tandem. On avait l’option de l’annuler complètement ou de le conserver. On a revu le mandat et tout ce qui relevait, finalement, du service de la police », explique le maire François Croteau.

Sécurité urbaine, médiation de voisinage ou encore sécurisation des aînés, tous ces mandats vont donc être retournés aux postes de quartier.

« On perd 100 000 $ de budget, explique Frédéric Bourrely, directeur général de la SODER, mandataire du programme Tandem Rosemont–La Petite-Patrie. On comprend la contrainte budgétaire, mais nous sommes très peinés par cette coupe. On perd des services majeurs qui étaient confiés à Tandem depuis 30 ans. »

Le programme écoquartier Rosemont–La Petite-Patrie n’échappera pas non plus aux compressions. Le maire a confirmé la fermeture du point de service, rue Masson. L’arrondissement a fait le choix de concentrer ses ressources sur les ruelles vertes.

Des fêtes vouées à disparaître?

Avec un budget en baisse, la SODER doute de pouvoir maintenir l’Érablière urbaine et la Fête des aînés, deux célébrations qui se déroulent chaque année, en mars et juin, au parc Molson.

« Ces deux évènements sont fortement menacés, confie M. Bourrely. On ne sait jamais, on va faire appel au milieu pour nous soutenir, mais avec ces baisses de mandat, la SODER perd sa capacité à organiser seule ces festivités. »

François Croteau a déjà annoncé avoir commencé à travailler sur le budget 2016, sous forme d’une commission permanente du budget avec le milieu communautaire. « On va le faire ensemble pour qu’il n’y ait pas de futures coupes sévères », a-t-il indiqué.

———————————————————————————————–

Les investissements à venir dans RPP

Plusieurs investissements ont été présentés, lors de la dernière séance du conseil. Les sommes proviennent des programmes triennaux d’immobilisation (PTI) 2015-2017 de l’arrondissement et de la Ville-centre.

Les efforts seront mis sur la réfection routière ainsi que les mesures d’apaisement de la circulation. Le système de réfrigération de l’aréna Étienne-Desmarteau sera changé, les pataugeoires seront transformées en jeux d’eau. Une nouvelle piscine Rosemont sera construite ainsi qu’un terrain de soccer et de football synthétique au parc Étienne-Desmarteau.

Pour retrouver tous les investissements du PTI 2015-2017 et le budget de fonctionnement 2015 de l’arrondissement, on visite bit.ly/1uo7r6e.

À lire également:

La « réforme Coderre » dans l’ombre du budget 2015