Actualités

Une fresque pour rassembler Rosemont

Une fresque pour rassembler Rosemont
Photo: Collaboration spéciale

Au départ, il s’agissait simplement de créer une murale dans le quartier. Mais, un an plus tard, le projet de fresque «Ça prend un village pour élever un enfant» rassemble une trentaine d’organismes et a trouvé écho auprès d’un millier de résidents.

L’événement «C’est presque une fresque» se tiendra pendant quatre jours, du 28 au 31 mai, sur la rue Masson et s’inscrira dans le cadre de la vente-trottoir de la Promenade Masson.

«Il nous fallait trouver un lieu rassembleur. La Promenade était mon lieu de prédilection, d’autant que beaucoup d’organismes communautaires gravitent tout autour», explique Jean-Philip Bernier, porteur du projet chez CooPÈRE, en collaboration avec la Table de concertation en petite enfance de Rosemont.

Le thème de la murale «Ça prend un village pour élever un enfant» est né après un voyage de plusieurs mois en Afrique du Sud.

«Cette phrase est très présente là-bas, notamment dans les milieux défavorisés. Cela signifie que tout le monde fait partie de la même famille, de la même communauté. Chacun veille sur les enfants des autres. Et, je me suis aperçu que le tissu social de Rosemont me faisait beaucoup penser à cela», indique M. Bernier.

Mobiliser le quartier
La librairie Paulines, située sur la rue Masson, à l’angle de la 2e Avenue, a rapidement accepté de prêter la façade ouest de son bâtiment pour recevoir la murale.

Le service des Loisirs Angus-Bourbonnière a également souhaité embarquer dans l’aventure. L’été dernier, 121 enfants du camp de jour ont réalisé, chacun, un dessin. Tous ont été exposés et ont servi de base aux artistes.

Plusieurs propositions de murale ont ensuite été esquissées et soumises au vote des Rosemontois.

«Nous avons eu près de 950 personnes qui se sont exprimées en octobre dernier pour choisir la fresque qu’ils voulaient voir naître dans leur quartier. Cela a dépassé mes rêves les plus profonds», confie M. Bernier.

C’est finalement l’œuvre de Maxime Fortin «4-Tin» qui a reçu le plus d’appuis.

L’artiste commencera son œuvre le jeudi 28 ou le vendredi 29 mai, selon la météo. L’inauguration sera réalisée le dimanche, à 15h. Entre temps, les passants pourront voir la murale évoluer et discuter avec l’artiste.

Soutenu financièrement par Avenir d’enfants et par de nombreux bénévoles, l’événement proposera également, une dizaine d’activités gratuites pour les tout petits et les adolescents.

Foire commerciale printanière de la Promenade Masson

Dans le cadre de la foire commerciale, qui aura lieu du 28 au 31 mai, la Société de développement commercial de la Promenade Masson a obtenu une dérogation concernant l’heure d’ouverture des commerces, le samedi 30 mai. Ils resteront ouverts exceptionnellement, jusqu’à 20h, cette journée-là.

Le public pourra ainsi bénéficier d’un magasinage prolongé, tout en profitant des animations spéciales qui seront offertes. Pour l’occasion, Martin Deschamps et Breen Leboeuf monteront sur scène pour présenter leurs plus grands succès, ainsi que ceux d’Offenbach.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *