Actualités

La vie des entrepreneurs facilitée

La vie des entrepreneurs facilitée
Photo: Stéphanie Maunay/TC Media

Une seule et même voie d’accès est désormais offerte aux entreprises de Rosemont-La Petite-Patrie. Le guichet unique a été instauré pour faire économiser temps et énergie aux commerçants en faisant appel aux services de PME MTL Centre-Est pour soutenir leurs démarches.

«C’est une très bonne nouvelle. Nous avons maintenant une porte d’entrée unique pour accompagner les entreprises», souligne François Croteau, maire de Rosemont–La Petite-Patrie, qui a inauguré le service de guichet commercial unique le 10 mars.

Pour mener à bien ce projet pilote, PME MTL Centre-Est bénéficie d’un soutien financier de l’arrondissement de 200 000$, pour deux ans.

Plusieurs missions lui ont été confiées dont celle d’être un facilitateur, un lieu de rencontre pour toutes les démarches.

«Par exemple, si quelqu’un veut déposer un dossier PRAM-commerce, on peut l’accompagner et s’assurer qu’il a tous les documents», indique Jean-François Lalonde, directeur général de PME MTL Centre-Est.

Parallèlement, un guichet pour les permis réservé aux entrepreneurs a été implanté au bureau d’arrondissement.

PME MTL Centre-Est va également structurer et développer davantage le territoire.

«Il y a un travail qui va se faire au niveau des associations de commerçants pour les accompagner, les soutenir et les amener vers la création en société de développement commercial (SDC)», explique M. Lalonde.

Créer de nouveaux pôles économiques
L’organisme a aussi pour mission de mettre sur pied des opportunités de réseautage entre entrepreneurs et industriels dans les secteurs Espace Affaires, Bellechasse et Marconi-Alexandra.

«Il s’agit de prendre le pouls en temps réel des secteurs pour connaître les besoins des entreprises pour les aider à développer des emplois», poursuit M. Lalonde.

PME MTL Centre-Est réalisera également une étude de marché sur le territoire.

«Dans le passé, on a privilégié des secteurs précis, mais cela nous permettrait d’avoir un portrait plus macro pour aider l’arrondissement à définir un positionnement commercial», ajoute M. Lalonde.

Il cite en exemple, l’arrivée du campus Outremont qui devrait transformer le visage économique de Marconi-Alexandra.

Le modèle de partenariat instauré dans Rosemont–La Petite-Patrie est aussi mis en place dans les arrondissements de Verdun et de LaSalle, et dans l’Ouest-de-l’Île.

Il est actuellement sous la loupe du service du développement économique de Montréal et pourrait être implanté dans d’autres pôles.

Un sommet du développement économique à l’automne
Évoquée en décembre, la tenue d’un sommet du développement économique local a été officialisée par le maire de Rosemont–La Petite-Patrie.

Il se tiendra en novembre et réunira différents acteurs du territoire qui auront pour mission de définir la stratégie des 10 prochaines années.

«Nous allons travailler à l’organisation de cet événement, voir les différents enjeux qui seront traités ainsi que la liste des intervenants», fait savoir M. Croteau qui ne souhaite pas imposer de vision, mais veut avoir le pouls du terrain.

Un sommet auquel participera PME MTL Centre-Est. Toutefois, il reste encore à définir le rôle que le nouvel organisme du développement économique local y tiendra.