Actualités

«Nous ne pouvons ignorer les réalités de la nouvelle carte électorale», déclare le maire de Saint-Laurent

«Nous ne pouvons ignorer les réalités de la nouvelle carte électorale», déclare le maire de Saint-Laurent
Photo: Gracieuseté/Arrondissement de Saint-Laurent

Le maire de Saint-Laurent, Alan DeSousa, a profité d’un discours devant les gens d’affaires, le 17 octobre, pour passer un message politique. La même semaine que l’entrée en poste du gouvernement caquiste, il a tracé l’histoire du développement économique du secteur et s’est tourné vers l’avenir.

Après avoir rappelé les réussites des 125 dernières années à Saint-Laurent devant le public réuni par la Chambre de commerce et d’industrie Saint-Laurent – Mont-Royal à l’occasion d’un dîner-conférence, le maire DeSousa a terminé sa présentation sur une pointe politique.

«Nous avons la chance d’avoir d’excellents représentants avec Pierre Arcand, Marwah Rizqy et Christine St-Pierre, mais nous ne pouvons ignorer les réalités de la nouvelle carte électorale des quatre prochaines années», a-t-il déclaré devant les quelque 150 personnes présentes au Crystal, dont la députée libérale de Saint-Laurent, Mme Rizqy.

Pour que Saint-Laurent et Montréal demeurent des moteurs économiques et continuent d’attirer les investisseurs, le maire en poste depuis 17 ans indique qu’il faudra user de stratégie pour que les intérêts de la métropole soient dans les priorités du nouveau gouvernement.

«Nous devrons trouver des porte-parole capables de surmonter le clivage des partis pour faire avancer les projets visant le bien commun», a-t-il ajouté.

M. DeSousa a invité la communauté d’affaires de Saint-Laurent et Mont-Royal à s’engager et s’exprimer pour faire valoir ses valeurs dans les décisions du gouvernement dirigé par François Legault.

Seuls deux députés de l’île de Montréal ne siègent pas dans l’opposition à l’Assemblée nationale. Chantal Rouleau, ancienne mairesse d’arrondissement, a été élue députée dans Pointe-aux-Trembles. Elle occupera le poste de ministre déléguée aux Transports, mais aussi de ministre responsable de Montréal, dans le nouveau cabinet. Le candidat de la CAQ Richard Campeau a été élu dans Bourget, une circonscription de l’est de la ville.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *