Actualités

Karaté: Le bronze pour Noël Ngandui

Karaté: Le bronze pour Noël Ngandui
Photo: Gracieuseté

Un athlète du club de karaté Kio de Saint-Laurent s’est démarqué pour sa deuxième participation au championnat national senior. Noël Ngandui a remporté la médaille de bronze dans la catégorie kumite (combat) des 84 kg+, à Gatineau.

Le sportif de 27 ans a tout de même fini quatrième au tournoi. En raison des règlements, la troisième et la quatrième position montent toutes les deux sur la dernière marche du podium.

«Je suis assez content du résultat. Mon but était d’être dans le top 5», mentionne-t-il. À son premier championnat canadien en 2017, le karatéka n’avait pas réussi à se qualifier pour les finales.

«Dans les deux derniers mois, j’ai modifié ma méthode d’entraînement. Ç’a changé la donne. Je pense que j’étais au pique de ma forme, plus que jamais», avance Noël Ngandui. En dehors de son travail comme ingénieur, il pratique son sport environ 15 heures par semaine.

L’obtention de cette médaille lui ouvre la possibilité de représenter le pays lors de championnats internationaux. Membre de l’équipe nationale, le Montréalais, qui vise les Jeux olympiques de 2024, se retrouve derrière quatre Canadiens qui ont d’abord la priorité. Si aucun d’eux ne peut participer à l’une des compétitions à l’étranger, Noël Ngandui sera appelé à se mesurer au reste de la planète.

Pression

Trois autres membres du club laurentien ont aussi pris part à la compétition qui avait lieu les 19 et 20 janvier, dont le chef instructeur, Aïman Benkhadra. Il s’est classé au septième rang dans la catégorie kumite des moins de 75kg. Un résultat décevant pour celui qui visait une médaille.

«Je pense que je me suis mis beaucoup de pression pour ce championnat. Un ami qui était là et qui a beaucoup d’expérience m’a dit que j’étais trop tendu. Ça m’a bloqué dans ce que j’aurais pu être capable de faire», expose l’athlète qui a été champion panaméricain et sept fois champion canadien.

Il met une croix sur une possible participation aux JO 2020 où le karaté fait son entrée comme sport olympique en démonstration. Aïman Benkhadra espérait terminer parmi les deux premiers de la compétition à Gatineau afin d’obtenir un laissez-passer aux championnats panaméricains. Cet événement donne beaucoup de points en vue d’une place pour Tokyo.

D’autres compétitions internationales sont possibles afin de monter au classement, mais les coûts trop importants obligent le sportif à y renoncer.

De leur côté, Abdel Monem Osman et sa sœur Alia Osman ont tous les deux terminé au cinquième rang, dans la catégorie kumite des moins 84kg et des -68kg, respectivement.

Au cours des prochains mois, les athlètes seniors du club Kio de Saint-Laurent participeront à différentes compétitions comme le New York Open en mars ainsi que la Série A en juin à Montréal.