Actualités

Une première rue piétonne à Saint-Laurent

Une première rue piétonne à Saint-Laurent
Photo: Collaboration spéciale

Le tronçon sud-est de la rue Stanislas, entre les rues De Londres et Stanislas, sera aménagé en espace piéton dès l’automne prochain.

La Ville de Montréal a annoncé dimanche la piétonnisation – complète ou partielle- de cinq rues de la métropole à partir de l’été 2015.

Peu d’informations sont disponibles sur le projet laurentien, qui en est encore à la phase d’élaboration.

Le maire de Saint-Laurent, Alan DeSousa, est enthousiaste quant à la réalisation de ce projet.
«Ces travaux permettront de rendre plus vert ce tronçon de rue et ainsi de réduire les îlots de chaleur et le ruissellement des eaux pluviales. Sur le plan du développement durable, c’est une excellente nouvelle.»

Le projet proposé par l’arrondissement de Saint-Laurent a été retenu parmi 10 autres soumissions. La Ville de Montréal offrira une aide financière équivalente à la moitié des coûts du projet, soit 63 500$. Le soutien financier sera reconduit pour les deux années suivant la mise en place d’aménagements temporaires.

Un secteur historique
Le caractère unique du quartier Norvick, dans lequel se déploie le projet, a été reconnu en 2013 par la Ville de Montréal, grâce à un énoncé d’intérêt patrimonial afin d’assurer la pérennité des valeurs paysagères urbaines et historiques du site.

Le secteur a été développé en 1942, pendant la Seconde Guerre mondiale, tout comme 163 quartiers semblables construits à travers le Canada par la Wartime Housing Limited, pour loger les travailleurs des usines d’équipement militaire.

Il est également très reconnu pour son tracé sinueux, propice au déplacement à pied, et pour la présence d’une abondante végétation et d’arbres matures.

«Le projet permet de rappeler l’histoire piétonne du quartier, en plus de sécuriser les lieux,» explique Isabelle Matte, chargée des communications de Saint-Laurent.

Les autres endroits visés se situent sur la rue Ontario, entre la rue Valois et l’avenue Bourbonnière, la rue Beaubien, entre les rues Saint-Denis et Boyer, la rue De Castelnau, entre la rue de Gaspé et l’avenue Henri-Julien et l’avenue Park-Stanley entre la rue Berri et l’avenue Durham.

À terme, les cinq projets retenus ajouteront 1,1 km de rues piétonnes au réseau existant. Ils devraient être terminés pour le 375ième anniversaire de la ville.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *