Actualités

Non au papier aux conseils de Saint-Léonard

Non au papier aux conseils de Saint-Léonard
Photo: Audrey Gauthier/TC Media

Fini les centaines de pages des sommaires décisionnels et documentation reliée à des dossiers lors des conseils d’arrondissement de Saint-Léonard. Les élus ont suivi le pas de Rosemont–La Petite-Patrie et Verdun et ont pris le virage numérique.

Le 1er mai dernier était la première séance ordinaire où les élus avaient délaissés le papier au profit de tablette numérique. Ce changement permettrait d’économiser jusqu’à 8000 feuilles par an.

«C’est une première fois que nous offrons un conseil sans papier, ou presque. C’est un geste concret pour l’environnement», se réjouit le conseiller Dominic Perri.

Habitué de travailler avec du papier, la maire avoue qu’il y aura une période d’adaptation, mais «ça va bien», sourit-il.

Pour l’instant, il n’est pas possible de connaître les économies engendrées par cette décision, nous précise l’arrondissement. Chaque conseil et sommaire décisionnel a un nombre différent de pages ce qui empêche d’évaluer précisément les montants épargnés.

8625
À Saint-Léonard, chaque séance ordinaire compte en moyenne 124 pages au sommaire décisionnel distribué aux cinq élus. En comptant les séances extraordinaires, 8625 feuilles de papier ont été imprimées en 2016 uniquement pour les quatre conseillers et le maire. À ceci s’ajoutent des exemplaires de l’ordre du jour de 4 à 6 pages qui sont mis à la disposition des citoyens à l’entrée de chaque réunion du conseil.

(En collaboration avec Nicolas Ledain)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *