Actualités

Une retraite bien méritée pour Charles Cousineau

Une retraite bien méritée pour Charles Cousineau
Photo: Audrey Gauthier/TC Media

Près de 10 ans après avoir pris la barre de la Table ronde de Saint-Léonard, Charles Cousineau a annoncé qu’il prendra sa retraite.

«À 66 ans, c’est le temps que je pense à moi et à ma famille», souligne M. Cousineau.

Le 25 janvier 2009, Charles Cousineau est devenu le nouveau directeur de la Table ronde de Saint-Léonard, un organisme qui se veut une alternative au dépannage alimentaire. Ayant carte blanche pour les projets à réaliser, il n’en fallait pas plus pour que celui-ci mette tous ses efforts pour répondre aux besoins des Léonardois.

«Ce dont je suis le plus fier ce sont les nouveaux aménagements. Avec la nouvelle cuisine, nous avons les outils indispensables pour se développer. Avant ceux-ci, nous ne pouvions pas penser à certains projets, car nous n’avions pas les outils nécessaires. Là, c’est possible», lance le sexagénaire.

Le gestionnaire est également fier de l’équipe avec qui ils travaillent depuis plusieurs années et qui a su rester soudée.

«Dans le milieu communautaire, le roulement de personnel est assez fort. C’est un milieu où il n’y a pas d’avantages sociaux et où les salaires sont bas. Mais, j’ai réussi à créer une ambiance. Je leur ai laissé une porte pour s’épanouir et où chacun pouvait s’exprimer», se réjouit M. Cousineau, ajoutant que le dernier arrivé dans l’équipe a été engagé en octobre 2011.

Même s’il compte plus de bons que de mauvais souvenirs, M. Cousineau avoue qu’il a tout de même quelques déceptions, notamment la fin du marché ambulant. Ce projet consistait en un camion réfrigéré qui circulait sur tout le territoire pour offrir des produits frais et variés. Celui-ci a fait sa dernière tournée en 2015, deux ans après son lancement.

«Nous avions créé ce service à la suite des demandes citoyennes, mais nous n’avions pas le volume d’achat pour le rendre rentable. C’est une grosse déception», soutient M. Cousineau.

L’avenir
Même s’il quitte une entreprise qu’il a à cœur, M. Cousineau sait que l’équipe d’employés en poste saura la faire évoluer encore davantage.

«Le poste de directeur n’a pas encore été alloué, mais je verrais bien Dominique Caron, mon adjointe, à ce poste. Elle travaille à la Table ronde depuis 13 ans. Elle connaît bien l’organisme ainsi que l’équipe et je l’ai formée pour ce poste», affirme M. Cousineau.

Il espère d’ailleurs que la nouvelle direction continuera ses efforts pour entrer dans les écoles afin d’offrir des dîners de qualité et abordables aux élèves de familles défavorisées.

«Je leur laisse un gros projet, mais ils ont les outils performants pour le réaliser», fait-il valoir.

Charles Cousineau prendra sa retraite le 26 janvier prochain.