Actualités

Élections fédérales: Nicola Di Iorio souhaite prendre la relève de Massimo Pacetti

Élections fédérales: Nicola Di Iorio souhaite prendre la relève de Massimo Pacetti
Photo by: Collaboration spéciale

L’avocat Nicola Di Iorio est l’un des candidats officiels à l’investiture pour le Parti libéral du Canada, dans Saint-Léonard-Saint-Michel. Cette annonce fait suite à la suspension du député Massimo Pacetti du caucus libéral pour des allégations d’inconduites sexuelles, il y a quelques semaines.

M. Di Iorio est associé au sein de l’équipe de droit du travail et de l’emploi chez Langlois Kronström Desjardins. Il est diplômé en droit de l’Université de Sherbrooke et possède une maîtrise en droit de Columbia University.

Il enseigne aussi dans diverses institutions, dont l’Université McGill et l’École de formation professionnelle du Barreau du Québec.

Conférencier très recherché, il est coauteur de deux ouvrages portant sur «Les normes du travail».

Me Di Iorio est reconnu comme l’un des meilleurs avocats canadiens en droit du travail et de l’emploi, selon le répertoire «The Best Lawyers in Canada».

Engagement à Saint-Léonard
M. Di Iorio s’implique aussi au sein de la communauté léonardoise, depuis plusieurs années.

Il est l’un des membres fondateurs et membre du conseil d’administration du Centre Leonardo Da Vinci, à Saint-Léonard, dont la mission est de concrétiser l’unité de la collectivité italienne de Montréal.

Il siège également au conseil d’administration de la Fondation communautaire canadienne-italienne du Québec.

L’avocat a aussi participé à la création de Cool Taxi, des coupons de taxi prépayés destinés aux jeunes afin de garantir leur retour sécuritaire à la maison.

Rencontre avec les citoyens
Les citoyens de Saint-Léonard-Saint-Michel sont invités à se joindre à l’association libérale fédérale de la circonscription, afin de rencontrer Nicola Di Iorio, le 11 mai, à 19h, au Centre Leonardo Da Vinci.

Il sera accompagné de personnalités de la communauté, de la culture, des sports et du monde des affaires qui lui ont donné leur appui.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *