Actulocal saint-leonard
05:19 19 février 2016 | mise à jour le: 19 février 2016 à 10:35

Un nouveau centre pour lancer des haches

Un nouveau centre pour lancer des haches
Photo: Isabelle Bergeron/TC Media

Un entrepreneur a ouvert un nouveau complexe de divertissement unique en son genre où l’on peut aller se défouler entre amis: un centre de lancer de la hache sur cible.

L’entreprise Maniax, située dans un immeuble commercial de Saint-Léonard, en bordure de la métropolitaine, propose une expérience inusitée.

«C’est comme les fléchettes, mais 100 fois plus génial», lance Dominique Jégu, propriétaire de l’entreprise.

Dans le local, qui peut accueillir jusqu’à 220 lanceurs, huit cibles longent le mur, toutes séparées par des grillages de protection.

«C’est le premier centre du genre dans la province», affirme M. Jégu.

Comment ça fonctionne? En groupe d’au moins huit amis, l’instructeur donne d’abord un simple cours technique: «comment lancer une hache et surtout comment atteindre la cible». Ensuite, c’est le moment de se défouler en lançant des haches dans le cadre d’un mini-tournoi qui peut durer jusqu’à trois heures.

«J’ai eu la piqure»
Le plus surprenant de Maniax, c’est qu’avant de fonder son centre, M. Jégu n’avait jamais lancé de hache de sa vie. L’amateur de fléchettes avait d’abord opté pour un centre d’amusement où l’on y pratiquerait son sport de prédilection.

«Le lancer de hache est très populaire dans les autres provinces canadiennes. Il y a plusieurs centres et j’en ai visité quelques-uns pour m’informer et j’ai eu la piqure», indique M. Jégu.

Après avoir trouvé un local carré de bonnes dimensions, pas trop cher et avec un stationnement, l’entrepreneur ouvre Maniax le 16 février. Malgré la neige, la pluie et le verglas tombés lors de l’ouverture, le propriétaire considère avoir eu un bon départ.

«Sans promotion, une trentaine d’adultes sont venus essayer ça le lendemain de l’ouverture. C’est positif. Il y a une demande», affirme l’entrepreneur, ajoutant qu’il a déjà plusieurs réservations dans son calendrier.

Une ligue
Pour le moment, Maniax propose ses installations pour des parties de groupes, des événements corporatifs et privés. En mars, une première ligue naîtra à Saint-Léonard.

«J’ai déjà 17 personnes d’inscrites en moins d’une semaine. Il en faut 30 pour monter une ligue», explique-t-il.

Afin de faire connaître davantage cette activité, le propriétaire organise des portes ouvertes du lundi au mercredi, pendant tout le mois de février.

Maniax est ouvert du lundi au dimanche, de 12 à 23h, au 6000, boulevard Metropolitain. Information et réservation au maniax.ca ou 514 312-1580.