Actualités

Transport collectif : campagne pour la diminution des tarifs

La table de concertation communautaire Action-Gardien de Pointe-Saint-Charles estime que des tarifs élevés pour le transport collectif sont un facteur d’exclusion sociale. Pour dénoncer la récente hausse des tarifs de la STM et «témoigner des défis occasionnés par le coût inabordable des transports en commun pour les personnes à faible revenu», l’organisme invite la population à un rassemblement qui aura lieu le 13 février à l’hôtel de ville de Montréal.

Le rassemblement est prévu à 10h30 devant l’hôtel de ville, rue Notre-Dame. Un départ collectif aura lieu au métro Charlevoix à 10h. Tickets de transport et boissons chaudes seront fournis.

En janvier dernier, la STM augmenté ses tarifs. Le prix d’une carte mensuelle est de 77$. Action-Gardien dénonce cette «tarification injuste, pour un service public essentiel à la population». Selon l’organisme, qui lance une campagne pour faire connaître cette problématique et amener les instances à reconnaitre la situation, «les tarifs trop élevés excluent les plus défavorisés de l’utilisation des transports en commun. Réduire le droit à la mobilité, c’est réduire l’accès aux services essentiels et donc aux droits humains».

À l’échelle de Montréal, une coalition sur les frais de transport en commun s’organise ralliant des groupes en défense des droits, mais aussi en écologie. Une assemblée pour préciser les positions à adopter en vue des élections municipales de l’automne 2013 sera organisée prochainement. Plus de renseignements au http://actiongardien.org/TC.