Actualités

Verdun: une famille et ses images

Verdun: une famille et ses images
Photo: Patrick Sicotte/TC Media

Quand ils ont lancé leur compagnie de cartes postales Jules La Mouche, Julie Durocher et Alexandre Lanthier ne se doutaient pas que le projet prendrait un jour autant de place dans leurs vies, les menant même à l’édition d’une série d’albums jeunesse dont le deuxième tome est paru cet été. Ces livres, qui mettent en vedette leurs enfants ainsi que quelques amis, rassemblent toute la petite famille autour d’un projet commun.

Dans le petit atelier du deuxième étage de leur résidence de la 3e Avenue, à Verdun, les murs sont transformés en un grand atelier qui déborde d’images. Cartes postales, cartes de souhaits et affiches de leurs deux livres, les photos prises par Julie sont à la fois colorées et personnelles, où on retrouve parfois ses deux fils, Éloi et Renaud.

«Au début, les cartes, c’était juste un petit projet pour pouvoir se payer des vacances. Finalement, on est maintenant dans 250 points de vente au Canada», raconte la photographe professionnelle.

C’est grâce à ces contacts, dont plusieurs se trouvent dans des librairies indépendantes, que le couple a pu se permettre d’éditer ses propres livres. «Puisqu’ils nous connaissaient déjà, c’était plus simple de les convaincre de vendre nos albums», explique Alexandre, directeur artistique de la compagnie, mais aussi biologiste de métier.

L’auto-édition était nécessaire pour que le projet devienne rentable, puisque trois créateurs sont impliqués dans la production du livre, les deux parents et leur ami auteur, Jean-François Sénéchal.

Enquêtes colorées
«Le style est assez unique. Ce n’est pas un roman-photo. C’est vraiment un album jeunesse, mais où les illustrations sont remplacées par des photos», fait valoir M. Lanthier.

Dans cette nouvelle aventure, les personnages principaux Filou, Zac, Lili et Charlot sortent de Verdun. Contrairement au premier tome paru il y a deux ans, les enquêteurs de ruelle se retrouvent en campagne. Les photographies sont cette fois prises sur les terres ancestrales de la famille Sénéchal, à Sainte-Louise, près du Bas-du-Fleuve.

«Ça pourrait être n’importe quel village québécois, en fait. On voulait juste sortir du site très urbain et montréalais du premier livre. Le lieu rendait certains libraires en région un peu frileux et leur faisait craindre que le livre touche peu les jeunes de chez eux», explique le directeur artistique.

L’ouvrage paru en 2015 a tout de même été un franc succès, vendu à 2000 exemplaires, et a rendu célèbre chacun de ses personnages, qui se font maintenant reconnaître sur la rue ou dans les commerces du quartier.

Dès septembre, l’équipe commencera la production du troisième album, qui se fera à Verdun. Cette fois-ci, l’enquête se déroulera dans l’école Notre-Dame-de-Lourdes que fréquentent Éloi et Renaud.

La sortie est prévue l’été prochain.