Actualités

Un café «zéro déchet» emménage sur la Well

Un café «zéro déchet» emménage sur la Well
Photo by: Gracieuseté

Décidément, le mode de vie «zéro déchet» a la côte à Verdun. Après l’annonce de l’ouverture d’une deuxième épicerie LOCO, le café Le 5ième a choisi l’arrondissement pour son déménagement à venir. Établi depuis un an dans Griffintown, le commerce offre, en plus du café et d’un espace de co-working, divers ateliers et conférences.

«Pour nous, le premier établissement dans le Sud-Ouest était un peu un projet-pilote. On connaissait bien ce quartier, alors on l’a choisi, mais le loyer y était très dispendieux. Et puis, en menant un petit sondage, on a réalisé que notre clientèle ne venait pas vraiment des alentours. On a donc décidé de pousser l’expérience un peu plus loin en lançant un sondage en ligne sur Potluck et laissé les gens choisir où on allait déménager», raconte un des propriétaires, Vincent Dessureault.

Les votes ont été très serrés, mais Verdun a finalement devancé Villeray et le Plateau Mont-Royal. Les jeunes entrepreneurs installeront donc leurs pénates rue Wellington, mais refusent pour l’instant de dévoiler l’emplacement exact de leur local.

«On va l’annoncer quelques semaines avant l’ouverture, qu’on prévoit pour début septembre», fait savoir M. Dessureault.

Même concept
Le café conservera les caractéristiques qui l’ont rendu populaire à sa première adresse, à la différence que davantage de place sera accordée au menu, entièrement végétarien.

«Il y a peu de choix pour les végétariens présentement, à Verdun, alors on veut combler ce manque. On va donc servir des déjeuners, des sandwichs et des repas chauds», affirme l’ancien étudiant de l’École des Technologies supérieures (ÉTS).

L’espace, aménagé par un architecte et une designer, sera divisé en deux sections, une pour de l’alimentation et une de co-working.

Les ateliers et conférences portant sur la culture, le développement durable et l’entrepreneuriat qu’ils avaient l’habitude d’accueillir seront eux aussi de retour, à raison d’environ deux par semaine. «C’est un nouveau quartier, alors on veut prendre le temps de voir la réponse et l’intérêt des gens pour ces activités», poursuit M. Dessureault.

Le mode de vie «zéro déchet» sera bien sûr lui aussi de la partie. Pas de gobelet en carton pour emporter ni de serviettes de papier dans ce commerce. Même leur café, torréfié par Le Noir et la Croix, à Blainville, leur est distribué dans des contenants réutilisables.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *