Actulocal verdun
23:54 18 décembre 2012 | mise à jour le: 18 décembre 2012 à 23:54

Concerts de chevet avec le guitariste Matthieu Léveillé

Un musicien qui donne gratuitement des concerts privés aux patients des soins palliatifs à l’Hôpital de Verdun, c’est une première et sauf erreur, ça ne voit pas dans tous les établissements du réseau de la santé au Québec. Musicien professionnel, Matthieu Léveillé innove avec l’aide de la Fondation de l’Hôpital de Verdun qui soutient financièrement ce service.

Récemment, le guitariste Matthieu Léveillé rencontrait successivement des gens d’affaires dans un déjeuner mensuel à L’Île-des-Sœurs puis au midi-motivation où il était conférencier en novembre dernier. C’est en présence du Dr Hala Lahlou, et du Dr Robert Marchand, responsables des soins palliatifs à l’Hôpital de Verdun et de Nicole Beaulieu, directrice générale de la Fondation, que Matthieu Léveillé a expliqué cette initiative typiquement verdunoise qui attire la curiosité de nombreux centres hospitaliers.

Ménestrel des temps modernes

C’est au tournant de l’an 2000 que Matthieu Léveillé s’oriente vraiment vers la musique. Bien qu’il n’appartienne pas à une famille de musiciens et que son entourage ne le prédisposait pas à la musique, Matthieu se lancera corps et âme dans cette discipline artistique; le jeune homme complètera avec succès un baccalauréat puis une maîtrise avec spécialité en guitare à l’Université d’Ottawa. La guitare est un instrument passe-partout qui se déplace facilement et qui divertit des gens de toutes conditions. Le jeune musicien originaire de la Rive-sud a vite compris que si la guitare n’était pas faite pour s’intégrer à un grand orchestre symphonique, le guitariste lui, pouvait quand même donner des concerts en solo en s’inspirant des nombreuses partitions adaptées pour son instrument. C’est le côté intimiste de l’instrument qui se prête à ce genre d’exercice.

Verdunois d’adoption, Matthieu devient son propre entrepreneur car il doit gagner sa vie et les concerts privés s’imposent à l’agenda du jeune homme. Matthieu Léveillé se retrouve donc présent dans une multitude d’occasions allant des noces aux cérémonies funèbres en passant par les cérémonies de baptême et les anniversaires de naissance.

Franchir les portes du milieu hospitalier

Polyvalent, le jeune musicien peut interpréter des oeuvres du répertoire classique aussi bien que de la musique populaire, il n’a aucun préjugé pour le style country de Patrick Normand, pour le Concerto d’Aranjuez ou la Pop Music. Les demandes des patients l’oblige souvent à s’adapter en interprétant des nouvelles partitions.

De l’Américain Patch Adams à Matthieu Léveillé, il n’y a qu’un pas à franchir pour quiconque estime que la thérapie ne s’arrête pas aux soins médicaux si bons soient-ils. Matthieu Léveillé ne fait pas rire contrairement au Dr Patch Adams mais son art vient chercher les gens, les fait rêver et s’émouvoir. Le jeune guitariste créé du bonheur en interprétant les pièces musicales que les patients veulent entendre.

 

Témoins du succès des prestations du musicien commandées par des familles de patients de l’Hôpital de Verdun, les dirigeants de la Fondation ont accepté de rémunérer le jeune homme afin d’offrir ce service en permanence aux patients, histoire d’améliorer leur qualité de vie. L’équipe de soins de la Docteure Lahlou aide les patients à vivre leurs derniers jours à domicile quand c’est possible, aussi Matthieu Léveillé se rend chez les patients pour jouer de la musique lorsqu’on lui demande. Pour l’essentiel toutefois, c’est à l’hôpital que Matthieu visite son plus grand nombre de spectateurs, un public attentif, dont il partage les joies du moment en se disant, «que la vie a toujours son plan», conclut le jeune homme, Celui-ci a vu des malades en rémission, des patients retrouvant leurs forces et d’autres quittant ce monde en laissant au guitariste, le souvenir émouvant d’un être cher.