Actualités
12:55 24 octobre 2019 | mise à jour le: 24 octobre 2019 à 12:55

Leadership financier d’un Dorvalois souligné

Leadership financier d’un Dorvalois souligné
Photo: Gracieuseté – Gestion de patrimoine TDDans le domaine des finances depuis près de 15 ans, Rikki Kadri est toujours aussi passionné et soucieux de trouver les meilleures solutions pour ses clients.

Son dévouement à titre de gestionnaire de portefeuille aura valu au Dorvalois Rikki Kadri une place parmi les 37 finalistes au Prix du leader de moins de 40 ans de l’Association canadienne du commerce des valeurs mobilières (ACCVM).

Le prix, qui rend hommage à la nouvelle génération de jeunes professionnels, vise à mettre en lumière le dévouement de ceux qui rehaussent quotidiennement l’image du secteur des services financiers.

«J’ai toujours dit qu’avec beaucoup d’efforts, de temps et de passion dans un domaine, les résultats viennent éventuellement, partage l’employé chez Gestion de patrimoine TD. Mais tout cela n’aurait pas été possible sans la confiance de mes clients et sans l’appui de mon équipe.»

Le professionnel de 37 ans estime qu’il est parfois difficile pour des jeunes de faire leur place dans l’industrie. Toutefois, le prix est la preuve que la relève sait faire la différence. Et déjà, M. Kadri s’en voit flatté.

«C’est sûr que ce serait le fun de gagner, avoue-t-il, mais c’est déjà quelque chose d’avoir été nominé et de recevoir cette reconnaissance de la part de l’industrie. On réalise qu’on fait quelque chose de bien.»

Le lauréat sera dévoilé le jeudi 24 octobre, à Toronto, lors d’une soirée d’intronisation au Temple de la renommée pour le secteur des valeurs mobilières.

Appliquer ses acquis

Après avoir complété une majeure en gestion informatique et une mineure en science politique à l’École de gestion John-Molson de l’Université Concordia, Rikki Kadri s’est tout de suite lancé dans le domaine financier avec un premier emploi à la succursale TD Canada Trust de Dorval, en 2005.

Durant cette première expérience, il a œuvré au sein de différents départements jusqu’à aboutir dans les conseils et placements privés, en 2007. Six mois auront ensuite suffi pour faire naître l’envie de bâtir sa propre clientèle.

«Le soutien que j’apporte à mes clients est calculé et méthodique, en grande partie grâce à mon parcours scolaire, souligne-t-il. C’est toute une philosophie que de voir les choses avec l’œil informatique. Dans mon approche, il n’y a pas de freestyle

Quant à sa formation en science politique, elle lui permet de prendre connaissance des tendances qui se répètent sur le marché. Il ajoute que de savoir ce qui se passe dans la société d’aujourd’hui est un atout pour bien diriger les solutions financières.

En faire plus

Marié et père de deux enfants, Rikki Kadri souhaite continuer à s’investir dans sa carrière pour se perfectionner. «Il me faudra toujours raffiner mon approche, concède-t-il. J’aime pousser les frontières pour trouver de nouvelles façons de faire. Tant que j’aurai ce vouloir, je vais continuer.»

Autant pour la gestion financière d’entreprise, d’héritage ou de retraite, le Dorvalois considère qu’il s’agit de moments délicats dans une vie où il est normal d’avoir de nombreuses questions. De là l’importance, selon lui, d’être présent pour ces gens.

Par ailleurs, M. Kadri organise depuis 2008 une collecte de fonds annuelle pour redonner à la communauté et s’implique dans différentes organisations caritatives, notamment le Lower Canada College et l’Institut des Cèdres contre le cancer.

Articles similaires