Actualités
05:00 9 décembre 2020 | mise à jour le: 9 décembre 2020 à 07:06 Temps de lecture: 3 minutes

COVID-19: près de 10 000 restaurants fermés définitivement au pays

COVID-19: près de 10 000 restaurants fermés définitivement au pays
Photo: Archives/MétroRestaurants Canada demande la réouverture des salles à manger le plus rapidement possible.

Depuis le début de la pandémie, près de 10 000 restaurants ont fermé définitivement, estime Restaurants Canada qui représente des restaurants et des services alimentaires à travers le pays.

Selon les sondages et les projections de l’association, plus de la moitié des établissements sont en danger de fermer dans les six prochains mois si les mesures de confinement continuent.

De plus, 65% des restaurateurs fonctionnent actuellement à perte. Ceux-ci ne s’attendent pas à revoir des profits d’ici un an.

«En 75 ans d’existence, c’est de loin la pire crise dont notre association a été témoin», indique le vice-président de Restaurants Canada, David Lefebvre.

C’est pourquoi l’aide gouvernementale doit absolument continuer durant toute la crise, pense-t-il. «Le soutien des gouvernements depuis le début de la crise a été tout à fait impressionnant. Il a fait la différence pour plusieurs, et ce, à de nombreuses reprises», affirme-t-il.

Groupe de travail

Afin de concrétiser et de valider l’impact de ce soutien, Restaurants Canada veut créer un groupe de travail national.

L’organisation a donc fait parvenir une lettre au premier ministre Justin Trudeau mentionnant son souhait.

«Nous voulons créer un forum de consultation unissant les leaders de l’industrie et les décideurs publics afin de gérer la relance dans notre secteur», explique David Lefebvre.

Réouverture des salles à manger

Par ailleurs, Restaurants Canada se questionne encore sur la fermeture complète du secteur. L’association demande la réouverture des salles à manger le plus rapidement possible.

«On comprend qu’il y a des restrictions qui vont demeurer tant qu’il n’y aura pas de vaccination massive», soutient M. Lefebvre.

Le vice-président se dit tout de même prêt à travailler rapidement à des protocoles de réouverture dans le respect des exigences de la santé publique.

En attendant, Restaurant Canada demande aux Canadiens qui le peuvent de soutenir leurs restaurants favoris.

Pire dans les centres-villes

Le président de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM), Michel Leblanc, n’est pas étonné des chiffres dévoilés par Restaurants Canada.

Toutefois, il affirme que la situation est pire dans certaines zones. «Dans les centres-villes, on parle de 100% des restaurants qui fonctionnent à perte. Ils n’ont pas leur base de clientèle. Il n’y a pas de visiteurs touristiques ni de dîners d’affaires ni d’étudiants ou de jeunes», explique-t-il.

D’ailleurs, M. Leblanc est d’avis que les aides gouvernementales devraient être proportionnelles aux pertes du chiffre d’affaires. «Un restaurant ouvert qui fait 10% de son chiffre d’affaires habituel, c’est comme s’il était fermé», dit-il.

Michel Leblanc est pour la création d’un groupe de travail national, mais il pense que les solutions devront être locales.

Articles similaires