Actualités

Plante rassurée que Trudeau «comprenne» l’importance de la lutte aux violences armées

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a salué la volonté de Justin Trudeau «d’en faire plus» dans la lutte contre les violences armées. La mairesse accueillait le premier ministre canadien à l’hôtel de ville de Montréal, ce vendredi matin.

«Je suis satisfaite que le premier ministre comprenne à quel point c’est un enjeu important», a dit Mme Plante en point de presse. «Une ville sécuritaire, un Montréal sécuritaire, c’est tout d’abord de s’assurer que les gens sont bien, de leur qualité de vie, mais c’est aussi une question de développement économique».

Je vais toujours porter ce message que le Canada doit être un pays qui se distingue de nos voisins du Sud et que le trafic des armes, la banalisation des armes, c’est inacceptable, quand on sait que c’est nos populations qui en paient le prix.

Valérie Plante

Legault aussi préoccupé par la situation

Plus tôt cette semaine, la mairesse a rencontré le premier ministre du Québec, François Legault. Ils ont emprunté le SRB-Pie IX et ont discuté des priorités de la métropole, notamment en matière de transport et de sécurité publique. M. Legault et Mme Plante ont réitéré leur souhait que le gouvernement fédéral légifère sur les armes de poing.

«C’est vraiment préoccupant le nombre de personnes, le nombre de jeunes qui sont dans les gangs de rue et le nombre d’armes à feu, armes de poing entre autres, qui sont disponibles à Montréal», a déploré M. Legault.

Pour Valérie Plante, le fédéral doit prendre ses responsabilités quand il s’agit de la sécurité des citoyens, même si l’interdiction des armes de poing ne fait pas l’objet d’un consensus à travers le pays. 

«Je comprends que c’est une question sensible. Mais gouverner, c’est choisir, aussi, et pour moi, quand on voit qu’il y a augmentation de la violence […], il faut prendre ses responsabilités.»

Ce sont des personnes qui décèdent, et quand on voit que ce sont des jeunes qui se retrouvent avec des armes, pour moi, c’est inacceptable.

Valérie Plante, mairesse de Montréal.

Trudeau se réjouit du «leadership progressiste» de Plante

Justin Trudeau a profité de la rencontre de vendredi, à Montréal, pour féliciter Mme Plante pour sa réélection.

«C’est sûr que notre gouvernement est extrêmement content de pouvoir travailler avec un leadership municipal progressiste, ici, à Montréal», a déclaré Justin Trudeau.

La rencontre de vendredi entre Valérie Plante et Justin Trudeau officialisait le début du deuxième mandat de la mairesse. Celle-ci était accompagnée de la présidente du comité exécutif, Dominique Ollivier.

Articles récents du même sujet