Économie
15:56 22 janvier 2020 | mise à jour le: 22 janvier 2020 à 16:05 temps de lecture: 3 minutes

SIPI : La CCMM favorable à une vocation résolument industrielle

Photo: Archives ― Metro MediaLe secteur industriel de la Pointe-de-l’Île comprend des territoires situés dans la ville de Montréal-Est, les arrondissements de Rivière-des-Prairies―Pointe-aux-Trembles et d’Anjou.

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM) demande que le secteur industriel de la Pointe-de-l’Île (SIPI) soit une zone à vocation résolument industrielle, mais aussi que les investissements gouvernementaux qui y seront affectés soient ciblés pour créer un effet de levier stimulant l’engagement et l’investissement du privé.

Telles sont les deux lignes directrices du mémoire présenté le 19 janvier par la CCMM au Service du développement économique de la Ville de Montréal, dans le cadre de la consultation sur le SIPI. «La redynamisation de l’Est représente à la fois le défi et l’occasion d’une génération», soutient le regroupement de gens d’affaires.

Pour la CCMM, le développement du SIPI nécessitera la mise en œuvre d’une stratégie industrielle favorisant les synergies entre joueurs industriels et encourageant la mise en place de projets d’économie circulaire, de même que l’émergence de projets de recherche et d’innovation en collaboration avec les institutions d’enseignement et les centres de recherche. Photo : Yvan Fortin ― Metro Media

Par ailleurs, la Chambre estime que les orientations de développement proposées par la Ville vont dans la bonne direction. Si l’idée de faire de ce secteur un pôle en technologie verte lui apparaît prometteuse, «il faut cependant que la vision s’appuie pleinement sur ses forces industrielles et la proximité du port, des réseaux autoroutiers et ferroviaires».

Le mémoire souligne que le «SIPI a le potentiel de devenir un lieu d’expérimentation et de développement industriel exemplaire, dans le respect des principes de développement durable». L’endroit disposerait de solides atouts concurrentiels, comme l’abondance de grands lotissements éloignés des zones résidentielles, la présence d’une main d’œuvre qualifiée, la proximité des institutions de recherche et d’enseignement, les accès routiers et ferroviaires et la proximité du port.

Le document précise que la desserte en transport en commun, entre les quartiers résidentiels de l’Est et du centre et ce nouveau pôle d’emplois, serait l’un des éléments clés pour la réussite de ce vaste projet.

En ce qui touche à la gestion de ce projet, la CCMM recommande que soit créée une structure de gouvernance responsable du suivi du plan de développement du SIPI, laquelle s’assurerait du respect des budgets, des échéanciers et de «l’observation des plus hautes normes en matière d’efficacité et d’intégrité».

La Chambre croit qu’avec ses 4,5 millions de mètres carrés (48 millions de pieds carrés), l’endroit possède ce qu’il faut pour devenir un pôle économique à portée régionale, voire internationale. Le secteur industriel de la Pointe-de-l’Île comprend des territoires situés dans la ville de Montréal-Est, les arrondissements de Rivière-des-Prairies―Pointe-aux-Trembles et d’Anjou. Il est traversé par l’autoroute 40 et bordé au sud, par la rue Notre-Dame, et au nord, par le boulevard Maurice-Duplessis.

Articles similaires