Nouvelles insolites

Un braconnier tué par un éléphant pendant qu’il chassait illégalement des rhinocéros

Un braconnier tué par un éléphant pendant qu’il chassait illégalement des rhinocéros
Photo: Getty

Un braconnier qui tentait d’abattre des rhinocéros a été tué par un éléphant. Les seules traces apparentes de son corps après avoir été dévoré par les lions, furent un crâne et un pantalon, affirment dans un communiqué de presse, les officiels du Parc National Kruger, en Afrique du Sud.

Les rangers ont tenté de localiser le corps du défunt afin de le rapporter à sa famille, sans succès.

Les restes du corps du braconnier ont été trouvés dans la section Crocodile Bridge du parc, expliquent les officiels dans leur communiqué. La police mène une enquête et les quatre complices du braconnier ont été arrêtés. Ces derniers affirment avoir trainé le corps de leur compagnon jusqu’à la route avant de quitter le parc.

Selon Reuters, plus de 500 rhinocéros ont été braconné durant les huit premiers mois de 2018. Même si le nombre de rhinocéros chassés illégalement en Afrique du Sud a décliné depuis 2014, la demande en ce qui a trait aux cornes de la bête demeure forte. Plus précisément, le Parc National Kruger qui est la plus grand réserve d’Afrique du Sud, comptait 9000 rhinocéros en 2014, contre 5000 à la fin de l’an dernier, en partie à cause du braconnage.

L’année dernière, la Ministre des affaires environnementales sud-africaine Edna Molewa a qualifié le braconnage des rhinocéros de « crime national de première priorité »

Cette nouvelle n’a pas tardé à faire réagir les réseaux sociaux, que certains abonnés ont justifié par des messages tels que « c’est le cercle de la vie ».