Monde
21:16 27 mars 2018 | mise à jour le: 27 mars 2018 à 21:46 Temps de lecture: 2 minutes

La Chine confirme la visite de Kim Jong-un

La Chine confirme la visite de Kim Jong-un
Photo: APFILE - In this Aug. 30, 2010, file photo, a train believed to be carrying then North Korean leader Kim Jong Il moves past Dongjingcheng, Heilongjiang province, China. (Kyodo News via AP, File)

PÉKIN, Chine — Les médias chinois et sud-coréens ont confirmé mardi soir que le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, avait effectué une visite «non officielle» en Chine.

Il s’agit de la première visiteconnue de Kim Jong-un en pays étranger depuis qu’il a pris la tête de la Corée du Nord, à quelques semaines de son sommet avec le président sud-coréen Moon Jae-in et de sa rencontre prévue avec le président américain Donald Trump.

L’agence de presse officielle Chine nouvelle a déclaré mercredi (heure de Chine) que Kim Jong-un s’était rendu dans le pays voisin pour rencontrer son homologue chinois, à la demande de ce dernier.

Un mystérieux train blindé, qui avait fait l’aller-retour entre la Corée du Nord et la Chine, avait fait beaucoup jaser dans les derniers jours.

Une sécurité inhabituelle était visible autour d’une maison d’honneur qui a jadis été utilisée par des dignitaires nord-coréens.

Le tout a débuté lundi, quand on a constaté que la sécurité avait été renforcée autour du Pont de l’amitié qui enjambe la rivière Yalu, qui sépare la Corée du Nord de la Chine. Peu de temps après, le train a traversé la ville chinoise de Dandong.

Le diffuseur japonais NTV rapporte que le train jaune et vert était très similaire à celui qu’avait utilisé le père de Kim Jong-un, Kim Jong-il, pour se rendre à Pékin en 2011.

Les images de NTV montrent un convoi de limousines noires qui attendaient à la gare de Pékin, sous l’oeil vigilant de multiples soldats chinois. On ne voit personne descendre du train.

Mardi après-midi, vers 14 h 45 heure locale, un convoi d’une dizaine de voitures qui incluait notamment une grosse limousine noire a repris le chemin de la gare. On a vu la limousine entrer dans la gare sous haute surveillance une dizaine de minutes plus tard. La gare faisait elle aussi l’objet d’une sécurité inhabituelle.

Articles similaires