Monde
21:54 13 septembre 2015 | mise à jour le: 13 septembre 2015 à 23:25 Temps de lecture: 3 minutes

Le robot qui plantait des arbres

Le robot qui plantait des arbres
Photo: TreeRover

La déforestation est une menace à laquelle est constamment confrontée la nature, et deux étudiants canadiens sont littéralement allés à la racine du problème pour le résoudre. Nick Birch et Tyler Rhodes, qui étudient l’ingénierie à l’université de Victoria, en Colombie-Britannique, ont développé le TreeRover, un robot capable de planter des arbres.

L’engin est capable de se déplacer sur des terrains accidentés peu accessibles aux humains, et peut planter 10 pousses d’un seul coup grâce à un système pneumatique fonctionnant à air comprimé. «Le TreeRover, en alliant la technologie et la robotisation, peut aider l’environnement à retrouver sa verdure», croit Tyler Rhodes, co-construction du prototype. Il cherche présentement des fonds pour commercialiser l’appareil sur Indiegogo.

Pourquoi avez-vous décidé de créer un robot capable de planter des arbres?
Nick et moi avons grandi sur l’île de Vancouver et nous avons toujours aimé la nature et les activités de plein air. Nous partageons également une passion pour les projets électroniques et nous pensons qu’il n’y a pas meilleure façon de conjuguer ces deux intérêts ensemble qu’en créant un robot planteur d’arbres. Nous avons développé l’idée en mai dernier et nous l’avons conçu et fabriqué au cours des quatre derniers mois. Nous avons maintenant un prototype qui fonctionne!

Comment fonctionne le TreeRover?
Le TreeRover a, avec sa plateforme propulsée à l’électricité et ses quatre roues, à peu près la taille d’un go-kart. Au-dessus de la plateforme, nous avons placé un mécanisme fonctionnant à air comprimé qui actionne un aspirateur permettant de charger les semis dans une sorte de bêche munie de pointe. C’est cet outil qui retourne la terre pour y déposer les jeunes pousses. Lorsque la bêche se rétracte, un second piston est activé autour des semis pour assurer que ceux-ci sont bien plantés et que les racines ne sortent pas du sol.

Est-ce que ce robot pourrait avoir une application commerciale ou aider les gouvernements dans leur effort pour reverdir leur territoire?
Bien que ce premier prototype soit limité dans son champ d’action, nous envisageons déjà des versions ultérieures qui pourraient être commercialisées. Nous croyons que le TreeRover pourra travailler de manière complètement autonome un jour, peut-être avec l’aide d’un drone capable de cartographier le terrain.

Quelles améliorations créerez-vous pour le robot avec l’argent amassé au cours de votre campagne de financement?
Nous espérons améliorer le TreeRover dans quatre domaines: sa capacité de déplacement, son mécanisme d’ensemencement, son système de navigation et sa charge maximale d’arbres qu’il peut contenir. Nous voulons ajouter un GPS et un système capable de reconnaître et de contourner les obstacles du terrain, pour que le TreeRover soit capable d’évoluer sur des terrains accidentés.

Quand croyez-vous lancer le TreeRover sur le marché?
Pour l’instant, nous n’avons pas de plan précis pour lancer notre prototype sur le marché. Nous sommes cependant très heureux de la réception enthousiaste de notre invention!

iotaenterprises.com

Articles similaires