Monde
13:25 20 février 2016 | mise à jour le: 20 février 2016 à 23:29 Temps de lecture: 1 minutes

Le dernier survivant du camp d’extermination de Treblinka s’éteint en Israël

Le dernier survivant du camp d’extermination de Treblinka s’éteint en Israël
Photo: The Associated PressFILE -- In this Oct. 31, 2010 file photo, Holocaust survivor Samuel Willenberg displays a map of Treblinka extermination camp during an interview with the Associated Press at his house in Tel Aviv, Israel. Willenberg, the last survivor of Treblinka, the Nazi death camp where 875,000 people were killed, has died, Friday, Feb. 19, 2016, at 93. Willenberg was among a group of Jews who in 1943 set fire to the camp and headed to the woods. Hundreds fled, but most were killed by Nazi troops in the surrounding mine fields or captured by Polish villagers. (AP Photo/Oded Balilty, File)

JÉRUSALEM — Samuel Willenberg, le dernier survivant du camp d’extermination nazi de Treblinka, où 875 000 personnes ont péri, est décédé à l’âge de 93 ans.

L’homme faisait partie d’un groupe de Juifs qui, en 1943, ont mis le feu au camp et se sont enfuient dans les bois. Des centaines d’entre eux ont réussi à fuir, mais la plupart ont ensuite été abattus par les troupes nazies ou capturés par des villageois polonais.

Les nazis et leurs collaborateurs ont tué six millions de Juifs durant la Deuxième Guerre mondiale.

Dans une entrevue accordée à l’Associated Press en 2010, M. Willenberg avait raconté comment il avait été atteint par une balle à la jambe alors qu’il escaladait une pile de cadavres, mais qu’il avait néanmoins réussi à sauter de l’autre côté de la clôture de barbelés.

Après la guerre, Samuel Willenberg a déménagé en Israël.

Sa fille a précisé qu’il s’était éteint vendredi. Outre cette fille, il laisse également dans le deuil plusieurs petits-enfants.

Articles similaires