Monde
16:58 3 mai 2016 | mise à jour le: 3 mai 2016 à 16:58 Temps de lecture: 1 minutes

Reporters sans frontières pointe du doigt 12 ennemis de la liberté de presse

Reporters sans frontières pointe du doigt 12 ennemis de la liberté de presse
Photo: Facebook/Reporterssansfrontieres

Le 3 mai marque la journée internationale de la liberté de presse. Pour l’occasion, Reporters sans frontière (RSF) présente une campagne visant à dénoncer les chefs d’état qui briment la liberté des journalistes dans leur pays.

RSF veut souligner qu’en 2016, des journalistes ont dû vivre avec des congédiements insensés, des attaques violentes dans leur salle de rédaction et même parfois des condamnations qui ont mené à des peines d’emprisonnement.

Voici donc les 12 leaders mondiaux qui sont visés par la campagne de Reporters sans frontière:

  • Salmane Ben Abdelaziz Al Saoud (Arabie Saoudite)
  • Isaias Afwerki (Erythrée)
  • Ilham Aliyev (Azerbaïdjan)
  • Abdel Fattah al-Sissi (Egypte)
  • Prayuth Chan-ocha (Thaïlande)
  • Recep Tayyip Erdoğan (Turquie)
  • Kim Jong-Un (Corée du Nord)
  • Ali Khamenei (Iran)
  • Nicolás Maduro (Venezuela)
  • Pierre Nkurunziza (Burundi)
  • Vladimir Poutine (Russie)
  • Xi Jinping (Chine)

Et voici le top 10 des pays respectant le moins la liberté de presse, toujours selon RSF:

Bouton-vert_01Erythrée
Bouton-vert_02Corée du Nord
Bouton-vert_03Turkménistan
Bouton-vert_04Syrie
Bouton-vert_05Chine
Bouton-vert_06Vietnam
Bouton-vert_07Soudan
Bouton-vert_08Laos
Bouton-vert_09Djibouti
Bouton-vert_10Cuba

Le Canada se classe 18e au classement des pays respectant le plus la liberté de presse. La Finlande arrive au sommet du classement.

Articles similaires