Montréal
17:51 20 novembre 2020 | mise à jour le: 20 novembre 2020 à 18:06 temps de lecture: 3 minutes

Commerces: Valérie Plante est préoccupée par les fermetures prolongées

Commerces: Valérie Plante est préoccupée par les fermetures prolongées
Photo: Josie Desmarais/MétroLa mairesse de Montréal, Valérie Plante.

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, s’est dite préoccupée vendredi par la fermeture prolongée de nombreux commerces jusqu’au 11 janvier. Elle espère que ceux-ci auront droit à plus d’aide financière de la part de Québec.

Le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé jeudi que son gouvernement prolongera au moins jusqu’au 11 janvier les restrictions en cours dans différents secteurs de l’économie de la province. Cela implique notamment une fermeture prolongée des gymnases, des restaurants, des bars et des lieux de diffusion culturelle, comme les cinémas et les salles de spectacle.

«Je ne sais pas pour vous, mais moi, j’ai été un peu sonnée d’apprendre hier que les restaurants et les bars resteront fermés jusqu’au 11 janvier […] Je comprends et je sais que c’est recommandé par la Santé publique. Mais bien sûr, ça change la donne», a réagi Valérie Plante vendredi après-midi. Elle prenait alors part à une conférence virtuelle organisée par la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante, à laquelle a aussi participé le responsable du développement économique à la Ville, Luc Rabouin.

«Il faut définitivement acheter local, mais dans un commerce comme le vôtre, c’est un dommage collatéral [de la crise sanitaire]», a ajouté la mairesse de Montréal en réponse à la question du propriétaire d’un studio de danse qui peine à traverser la période actuelle.

Aide financière

Dans les derniers mois, la Ville a offert de l’aide financière à plusieurs petites entreprises par le biais du réseau PME MTL. Alors que Québec prolonge les fermetures de commerces, l’administration municipale assure qu’elle entend se montrer flexible quant au remboursement des prêts octroyés depuis le début de la pandémie.

«Si vous avez de la difficulté à assumer le remboursement, vous avez juste à appeler PME Montréal pour demander un report supplémentaire», a déclaré M. Rabouin à l’intention des différentes entreprises montréalaises qui ont pris part à l’événement virtuel. La Ville entend aussi faire pression sur Québec afin qu’il bonifie son aide financière aux commerces qui écopent des règles sanitaires en vigueur, a indiqué Valérie Plante.

Cette dernière a par ailleurs rappelé les mesures prévues dans son budget 2021 afin d’aider les commerces de la métropole. Ceux-ci bénéficieront notamment d’un allègement fiscal bonifié pour la première tranche de 750 000$ de leur valeur foncière. La Ville a aussi prévu une somme de 50 M$ pour un nouveau plan de relance économique, dont elle n’a pas encore précisé les détails.

«C’est vraiment un grand engagement de notre part. Oui, on a besoin de l’engagement du fédéral et du provincial [pour aider les commerces], mais à la Ville, on est là», a conclu Mme Plante.

Articles similaires