Montréal
15:25 7 avril 2021 | mise à jour le: 7 avril 2021 à 16:30 temps de lecture: 4 minutes

COVID-19: La Santé publique de Montréal se dit «satisfaite» de la situation

COVID-19: La Santé publique de Montréal se dit «satisfaite» de la situation
Photo: Pablo A. Ortiz/MétroMylène Drouin, directrice régionale de santé publique de Montréal

La Santé publique de Montréal s’est dite «satisfaite» de la situation de la COVID-19 à Montréal car les variants ont progressé mais «lentement». Elle se dit aussi «prête» à faire face aux nouvelles possibilités de vaccination pour les Québécois de plus de 55 ans, les travailleurs essentiels et bientôt avec les malades chroniques, lors d’un point de presse à Montréal, mercredi.

La Dre Drouin se satisfait de la réponse de Montréal face à son opération «mars, mois de la suppression du variant». «Les Montréalais font preuve d’une grande résilience. Sans leur adhésion, on n’aurait pas pu freiner les variants», souligne la Dre Drouin.

«Les objectifs ont été atteints. Le variant a pris sa place mais de façon plus lente.» – Dre Mylène Drouin, directrice régionale de la Santé publique de Montréal.

D’ailleurs, mardi soir, le premier ministre du Québec, François Legault, avait souligné être «surpris» de voir qu’à Montréal les cas augmentaient peu. Elle s’attend tout de même à une accélération des cas dans les prochains jours notamment lorsque les potentielles conséquences du congé pascal seront connues. «Les trois dernières semaines ont montré de légères hausses et cela va progresser», explique-t-elle.

Au niveau de la contamination, la Dre Drouin précise que le pourcentage de variants chez les nouveaux cas est de 42% et s’attend donc à ce que les cas augmentent. Le contexte urbain de Montréal et sa densité rend les populations plus vulnérables face aux variations, analyse-t-elle.

«On sait qu’à partir de ce taux, il y a une augmentation des nouveaux cas, pas de façon exponentielle, mais on est préoccupé.» – Dre Mylène Drouin, directrice régionale de la Santé publique de Montréal.

Les cas d’éclosion concernant les variants sont de plus petite ampleur. «Sur les 142 éclosions que l’on a actuellement, la très grande majorité proviennent de foyers de moins de 10 cas.» Seulement, deux éclosions ont eu lieu en CHSLD et RPA en une semaine.

Les centres de vaccination AstraZeneca désignés

La liste des établissements qui pourront recevoir les candidats au vaccin AstraZeneca sans rendez-vous sur Montréal a été dévoilée. «Le Palais des congrès, le Stade olympique, l’Arena Bill Durnam, le Centre civique Dollard-des-Ormeaux, le Centre sportif Dollard St-Laurent, la Clinique de vaccination de St-Laurent et l’Hôpital général de Montréal», liste la PDG du CIUSSS du Centre Sud de l’Île de Montréal, Sonia Bélanger.

Elle s’est dite très heureuse que de nouveaux groupes de personnes soient éligibles à la vaccination. D’après Mme Bélanger la proportion de personnes entre 55 ans et 60 ans sur Montréal est de 100 000.

«On va être les premiers au Québec à ouvrir AstraZeneca pour les 55 ans et plus. On veut de l’achalandage, nos équipes s’affairent à tout organiser. On prévoit un système de coupons s’il y a des files d’attente afin que les gens n’attendent pas inutilement» – Sonia Bélanger, PDG du CIUSSS du Centre Sud de l’Île de Montréal

Toutefois, la logistique autour de la vaccination des malades chroniques ou des travailleurs essentiels est encore à définir. «On attend des informations car cette nouvelle est toute fraîche. Mais on s’attend à ce que des attestations soient demandées», précise la Dre Drouin.

Mercredi, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, annonçait l’ouverture de la vaccination aux travailleurs essentiels dès vendredi. Cela comprend le personnel scolaire, les éducateurs, les pompiers, les policiers, les gardiens de prison, les travailleurs du milieu communautaire et les abattoirs entre autres. Les personnes atteintes de maladies chroniques pourront prendre des rendez-vous à partir de lundi.

La situation des contaminations

La Dre Mylène Drouin, directrice régionale de la Santé publique de Montréal a fait le point sur la situation, accompagnée par Mme Sonia Bélanger, PDG du CIUSSS du Centre Sud de l’Île de Montréal et représentante du Centre de commandement du réseau de la santé montréalais.

Sur les 14 derniers jours, Montréal a recensé 4646 nouveaux cas dont 299 dans les dernières 24h.

On recense 265 patients hospitalisés dont 71 en soins intensifs. «Les patients en soins intensifs restent préoccupants, ils sont plus jeunes, plus malades et leur durée de séjour est plus longue», précise Sonia Bélanger.

La vaccination cible de 75% est atteinte pour les populations de 70 ans et plus. Les autres catégories sont en passe d’atteindre ce seuil selon un graphique dévoilé par Mme Bélanger.

Articles similaires