Montréal
13:46 4 mai 2021 | mise à jour le: 4 mai 2021 à 14:32 temps de lecture: 3 minutes

Coderre veut «sauver» la bibliothèque Saint-Sulpice

Coderre veut «sauver» la bibliothèque Saint-Sulpice
Photo: Josie Desmarais/MétroLe candidat à la mairie Denis Coderre devant la bibliothèque St-Sulpice, accompagné des candidats Serge Sasseville et Chantal Rossi.

Denis Coderre accélère sa campagne électorale et dévoile son premier engagement au niveau culturel, celui de sauver la bibliothèque Saint-Sulpice, située au 1700 rue Saint-Denis dans le Quartier latin.

«La bibliothèque est en décrépitude depuis 16 ans. Il y a des dégradations, de la moisissure, c’est en abandon», affirme le chef du parti Ensemble Montréal, lors d’un point de presse mardi sur le perron de la bibliothèque.

Il souhaite redevenir un partenaire financier pour remettre sur pied l’édifice. Le projet pourrait tourner autour des 34 millions de dollars et inclurait une Maison de la chanson.

De nombreux artistes appuient le projet d’une Maison de la chanson comme Luc Plamondon ou Monique Giroux, instigateurs d’un projet de Maison de la chanson et de la musique (MCM). Cette MCM pourrait donc voir le jour à l’intérieur de la bibliothèque si M. Coderre est élu.

L’ex-maire et néo candidat à la mairie de Montréal souhaite sauver l’immeuble et lui donner une vocation. «Dans une ville qui se veut francophone, il faut mettre en avant ceux qui ont créé la chanson à Montréal.»

Dans son projet de réhabilitation, il souhaite intégrer d’autres partenaires financiers privés. «Patrimoine et culture peuvent être source de vecteur économique», souligne Denis Coderre. Il ne se dit pas contre l’idée d’acheter le bâtiment, car «cela serait un investissement».

«On a besoin de récupérer le bâtiment, il y a urgence. C’est une façon de respecter notre patrimoine.» – Denis Coderre

De plus M. Coderre souhaite revitaliser le Quartier latin pour qu’il «retrouve son âme», dit-il. Il prévoit d’en faire une annonce détaillée dans la semaine.

Le bras droit culturel de M. Coderre, Serge Sasseville, fait une affaire personnelle de la réhabilitation du bâtiment.

«Rallier les Montréalais autour d’un projet rassembleur, cela prend un écrin. Cette bibliothèque, c’est le plus bel écrin. C’est un immeuble patrimonial, somptueux et unique», affirme Serge Sasseville, Responsable Arts, culture et patrimoine et candidat dans le district Peter-McGill, situé dans l’arrondissement Ville-Marie

Serge Sasseville indique que ce lieu est rempli d’histoire. «La culture c’est notre identité. C’est un lieu de rencontre de l’intelligentsia montréalaise comme Émile Nelligan et bien d’autres. Il faut agir maintenant», surenchérit-il.

«Je ne sens pas de leadership culturel dans l’administration actuelle et je vois chez Serge une passion que je ne retrouve pas chez l’administration Plante», ajoute M. Coderre.

Le registre du patrimoine culturel de Québec décrit la bibliothèque Saint-Sulpice comme «un bâtiment à vocation culturelle de style Beaux-Arts érigé de 1912 à 1914. Ce bien est classé immeuble patrimonial.»

Articles similaires