Montréal
11:08 3 juin 2021 | mise à jour le: 9 juin 2021 à 23:01 temps de lecture: 2 minutes

Construction de 123 logements pour étudiants à Montréal

Construction de 123 logements pour étudiants à Montréal
Photo: Josie Desmarais/Journal MétroLe Ministre du Patrimoine canadien, Steven Guilbeault, et la mairesse de Montréal, Valérie Plante, ont annoncé des investissements pour la construction de la Rose des vents, un projet de l'Unité de travail pour l'implantation de logement étudiant (UTILE), qui comptera 123 logements destinés en priorité à une clientèle étudiante à Montréal.

Le fédéral et le municipal collaborent dans la création de 123 logements pour étudiants à Montréal.

Les ministres fédéraux Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien, Ahmed Hussen, ministre fédéral de la famille et responsable de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) et Valérie Plante ont annoncé un prêt de 20 millions de dollars de la part du gouvernement fédéral destiné au logement étudiant et accessible.

« Lorsque les gens ont un logement sûr et stable, ils acquièrent la confiance nécessaire pour réussir et réaliser leur potentiel. » – L’honorable Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien et député de Laurier—Sainte-Marie

L’immeuble de 6 étages sera situé dans l’écoquartier Technopôle Angus de l’arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie.

Le projet de construction de La Rose des vents, développé par l’Unité de travail pour l’implantation de logement étudiant (UTILE) accueillera 123 logements étudiants dont 26 logements accessibles, si le projet s’adresse en priorité aux étudiants qui vivent dans une situation économique précaire, des familles pourront également y habiter.

Un total de 37 logements seront loués à un loyer équivalent à 78% du loyer médian du secteur.

Une action nécessaire

La Ville de Montréal participera au projet à hauteur de 4,3 millions de dollars. En conférence de presse, la mairesse Montréal a déclaré que la réalisation de ce projet vient répondre à un « besoin criant pour du logement abordable dans un quartier central de la métropole.»

Le projet verra le jour grâce aux Fonds national de coinvestissement pour le logement (FNCIL) et s’intégre dans la Stratégie nationale sur le logement (SNL) du gouvernement fédéral qui prévoit de construire avec des partenaires près de 60 000 logements et de rénover 24 000 logements abordables.

Pour Laurent Levesque, directeur général et co-fondateur de l’UTILE, ce projet démontre qu’il «est possible de développer des projets ambitieux, abordables et durables qui améliorent l’accès au logement et la qualité de vie de la population étudiante.»

En février dernier, l’UTILE avait lancé une enquête nationale sur le logement étudiant en contexte de pandémie.

Articles similaires