Montréal
10:13 4 juin 2021 | mise à jour le: 9 juin 2021 à 22:59 Temps de lecture: 2 minutes

Une candidate aux élections municipales poursuit Valérie Plante

Une candidate aux élections municipales poursuit Valérie Plante
Photo: Zacharie Goudreault/MétroAu coeur des accusations d’une affaire de harcèlement au travail, la directrice de cabinet de la mairesse Sue Montgomery, Annalisa Harris, se lancera en campagne pour les élections municipales de novembre.

La candidate aux élections municipales, Annalisa Harris entame une poursuite de contre Valérie Plante et la Ville de Montréal pour atteinte à sa réputation.

Annalisa Harris, qui avait été accusée de harcèlement psychologique en 2019 dans son rôle de cheffe de cabinet de la mairesse Sue Montgomery affirme que sa réputation a été salie par les «attaques personnelles» et les procédures judiciaires entamées contre elle.

«J’ai été innocentée par la Cour supérieure du Québec, et ce, de manière décisive», affirme-t-elle dans un communiqué.

Le bras de fer qui oppose le duo politique Sue Montgomery, Annalisa Harris contre Valérie Plante prend une tout autre ampleur avec cette poursuite dans une affaire qui débuta fin 2019 lorsque Mme Mongomery a refusé de congédier sa cheffe de cabinet, menant à son exclusion de Projet Montréal.

Selon Mme Harris, la Cour supérieure a statué que la mairesse Valérie Plante et la Ville de Montréal ont agi de «manière illégale et draconienne» en demandant publiquement à la mairesse Montgomery de la «congédier sans preuve».

Interrogée en conférence de presse, Valérie Plante qualifie de dommage» la décision de poursuite de Madame Harris qui ajoute aux recours collectifs déjà entamés et qui «coûtent cher aux résidents et résidentes de Notre-Dame-de-Grâce et de Côtes-des-Neiges.»

Annalisa Harris avait, elle-même déposé une plainte auprès de la CNEST en 2020 pour harcèlement psychologique. En cause pour elle, des conditions de travail malsaines au sein de la Ville de Montréal.

«Je comprends que l’harcèlement a longtemps été toléré dans les milieux de travail. Il faut que ça change. Il nous faut un changement de culture à la Ville de Montréal pour tous les employés.» – Annalisa Harris – Candidate du district de Loyola à Notre-Dame-de-Grâce.

Malgré les accusations, la jeune élue avait décidé de poser sa candidature aux élections municipales du 7 novembre prochain dans le district de Loyola à Notre-Dame-de-Grâce dans l’équipe Sue Montgomery.

Articles similaires