Soutenez

Vent de renouveau pour le Corridor culturel

La place publique éphémère William-Dow, à l'intersection des rues Peel et Ottawa, dans Le Sud-Ouest. Photo: Éric Martel/Métro

Moins d’un an après son lancement, le Corridor culturel parcourant le Vieux-Montréal, Griffintown et la Petite-Bourgogne présente un nouveau visage.

L’heure était à la célébration à l’occasion de la nouvelle place Wiliam-Dow, inaugurée lundi et intégrée au Corridor culturel. De nombreux citoyens s’y sont rendus pour profiter de rafraîchissements, de nourriture et d’un spectacle. Les députées du secteur, Dominique Anglade et Rachel Bendayan, étaient aussi sur place pour présenter le corridor culturel, en compagnie du maire du Sud-Ouest, Benoit Dorais.

«Je pense que le corridor témoigne de l’effervescence de ce coin de la ville. D’un quartier qui est en train de naître, où la vie est en train de se développer», a mentionné le maire de l’arrondissement du Sud-Ouest, Benoît Dorais, lors d’une conférence de presse.

L’espace public éphémère est situé dans Griffintown, au coin des rues Peel et Ottawa. Ancien chantier, le quadrilatère accueillera des spectacles et des restaurateurs d’ici la fin de l’été. Au fil des semaines, l’espace sera verdi par des initiatives citoyennes d’agriculture urbaine. Du mobilier urbain a aussi été installé sur place.

Des événements seront tenus dans cet espace jusqu’à la fin octobre. La série télévisée Detox d’Unis TV y sera notamment présentée en exclusivité le 18 août. Du 19 au 21 août, la culture coréenne sera mise en valeur dans cet espace, à l’occasion du festival POCHA.

Revitaliser le Sud-Ouest et le Vieux-Montréal

L’objectif du Corridor culturel est d’assurer la vitalité de la culture dans l’arrondissement du Sud-Ouest. L’axe de 3,6 kilomètres relie 18 attraits culturels, dont des musées, des galeries d’art et des places publiques. Au cours de l’été, 100 000 citoyens sont attendus aux activités tenues dans le corridor, incluant des concerts en plein air, de l’art éphémère, des parcours guidés, des marchés de rue et des ateliers citoyens.

Le parcours s’étirera du musée Pointe-à-Callière au marché Atwater, traversant la Fonderie Darling et le centre d’art l’Arsenal. Pour soutenir le projet, Ottawa débourse une somme de 150 000 $. L’initiative est développée par le centre d’art local MR-63, en collaboration avec le Centre PHI.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.