Soutenez

Le Grand Montréal veut un moratoire sur la distribution du Publisac

Un publisac dans une boite aux lettres. Photo: Josie Desmarais/Métro

Les maires des villes voisinant Montréal se rallient derrière Valérie Plante. À l’unisson, ils demandent à Ottawa un moratoire sur la distribution potentielle de Publisac par Postes Canada.

«Ottawa doit intervenir pour faire respecter la volonté des municipalités et de leurs citoyens et citoyennes», commente la présidente de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et mairesse de la métropole, Valérie Plante.

La distribution de publicité par la poste «va à l’encontre des objectifs du Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles (PMGMR) visant la réduction à la source et le réemploi», considère la CMM.

Un comité de travail devrait être formé pour répondre à l’enjeu, propose la CMM. Les principaux intervenants concernés en feraient partie, dont la ministre Helena Jaczek, le ministre du Patrimoine canadien et lieutenant du Québec, l’honorable Pablo Rodriguez, et les représentants de Postes Canada.

Impact environnemental

En plus de Montréal, Mirabel a aussi adopté un modèle d’adhésion volontaire pour la distribution du Publisac. Depuis, Postes Canada assure la distribution des circulaires dans cette ville. La CMM craint que cette situation dissuade plusieurs villes d’adopter le mode d’adhésion volontaire.

En vertu de ce système de distribution, les citoyens doivent signifier leur intérêt pour recevoir la circulaire, et non l’inverse. Moins de citoyens se prévalent donc de ce droit, ce qui réduit le nombre d’ordures.

«Les circulaires représentent environ 11 % de toutes les matières qui se retrouvent dans les centres de tri de la Ville de Montréal, explique Mme Plante. À l’échelle métropolitaine, ce sont des dizaines de milliers de tonnes que les municipalités doivent gérer. À l’heure où toute la population et toutes les organisations doivent réduire leur empreinte écologique, je trouve inconcevable qu’une société publique fasse fi de la compétence des municipalités et contribue à perpétuer ce gaspillage.»

Lundi, les élus de Montréal ont adopté unanimement une résolution. Celle-ci demande au gouvernement fédéral d’intervenir pour empêcher Postes Canada de distribuer le Publisac.

Chaque semaine, une sélection des nouvelles de votre arrondissement.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.