Montréal

Le square Viger condamné?

Le square Viger serait-il sur le point d’être rasé? C’est du moins ce que suggèrent plusieurs sources consultées par Radio-Canada.

Selon les informations obtenues par la Société d’État, l’administration du maire Gérald Tremblay «voudrait réaménager le lieu et déménager certaines œuvres». Ainsi, la fontaine de bronze de l’artiste Charles Daudelin, baptisée Mastodo, pourrait être déménagée vers le bassin Peel. La structure de béton qui forme l’Agora, l’autre partie de l’œuvre de Daudelin, pourrait quant à elle tomber sous le pic des démolisseurs.

Il semble que plusieurs fonctionnaires et élus considèrent que l’aménagement du square Viger, qui le rend peu accessible à partir de la rue et qui contribue à attirer les marginaux, est un échec. Avec la construction du CHUM, de l’autre côté de la rue, le temps serait venu de revoir l’espace.

Déjà en 2010, la Ville était à évaluer ce qui pouvait être fait pour améliorer le square Viger. «La Ville est très sensible à cet espace et à l’aménagement de Charles Daudelin qui s’y trouve, avait indiqué à Métro la directrice du Bureau du patrimoine de Montréal, Céline Topp. Il semble toutefois évident que des travaux pour améliorer l’accessibilité au square devront être réalisés.»

Le gouvernement du Québec avait pour sa part indiqué ne pas souhaiter protéger l’œuvre Agora. Dans un échange de courriels avec Métro, une porte-parole du ministère de la Culture avait simplement indiqué que «la Ville de Montréal souhaite préserver les œuvres Mastodo et Forces, actuellement sur le site, et prévoit éventuellement les déplacer afin de les conserver et de les mettre en valeur».

Pour le moment, aucune annonce officielle n’a été faite.

Fait à noter, le square Viger fait partie de la liste des 10 sites menacés de la métropole qu’a publiée jeudi Héritage Montréal.