Montréal
17:47 2 mai 2012 | mise à jour le: 2 mai 2012 à 20:31 Temps de lecture: 2 minutes

Une érablière urbaine éducative dans Villeray

Une érablière urbaine éducative dans Villeray
Photo: Yves Provencher/Métro

Villeray est maintenant le seul quartier montréalais à avoir une érablière éducative. Encore petits, les arbres âgés d’environ cinq ans atteindront leur maturité dans 25 à 30 ans. «On se donne rendez-vous dans 30 ans pour du sirop!, a lancé mercredi avec humour la mairesse de l’arrondissement, Anie Samson. C’est important d’avoir une vision à long terme.»

Les 25 érables à sucre (acer saccharum), qui composent l’érablière, ont été plantés au parc Villeray, coin Jarry et Christophe-Colomb. Près de ce parc, on trouve l’école primaire Marie-Favery et l’école secondaire Georges-Vanier. Ce sont ces deux écoles qui profiteront principalement de cette érablière. «On pense à nos jeunes qui n’ont pas souvent l’occasion de se rendre en campagne», a déclaré Elsie Lefebvre, conseillère du district Villeray.

[pullquote]

L’érablière fait partie d’un projet de plantation de 100 arbres dans le secteur. En plus des 25 érables du parc Villeray, 75 autres arbres d’espèces variées seront donnés pour des plantations privées et distribués par l’Écoquartier. Une vingtaine de ces arbres sont déjà promis à l’école secondaire Georges-Vanier. «On veut prouver que l’environnement est important pour nous», a précisé Habib, 12 ans, qui fait partie du groupe les Verts de terre de l’école Georges-Vanier. Ce groupe, d’une dizaine de jeunes de secondaire 1, sera mandaté pour concevoir l’aménagement des arbres reçus par l’école. «On voudrait mettre les arbres près de la clôture pour cacher l’autoroute», a ajouté Magalie, 13 ans.

Pour les jeunes de Marie-Favery, l’érablière signifie une occasion d’observer ces arbres dont on leur parle dans leurs classes. Ce projet est né d’une collaboration entre l’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, l’organisme à but non lucratif Arbres en terre et l’entreprise Capital One.


Démarrage du Plan d’action 2012

«L’érablière est la première des 21 actions prévues dans le plan d’action à être réalisée», affirme Louise Harel, cheffe de Vision Montréal. Le Plan d’action 2012 de Vision Montréal propose des défis «verts et bleus» qui visent à protéger et à améliorer l’environnement. Ces défis touchent au verdissement, à la gestion des matières résiduelles, à l’aménagement urbain et aux travaux en milieu riverain.

Articles similaires