National

Goodale annoncera un plan contre la radicalisation

OTTAWA — Les libéraux fédéraux doivent annoncer lundi qu’ils vont de l’avant avec un programme destiné à venir en aide aux gens vulnérables à la radicalisation dans le but de prévenir des gestes terroristes.

Le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, discutera du programme lors d’une visite d’un centre de prévention de la radicalisation à Montréal. Les détails du programme devraient être connus à une date ultérieure.

La semaine dernière, M. Goodale avait fait valoir l’importance d’identifier les gens vulnérables à la radicalisation et de trouver la meilleure manière de prévenir à la source des situations comme celle de la mort d’un homme à Strathroy, en Ontario, soupçonné d’avoir planifié une attaque terroriste.

Le gouvernement libéral a semblé aussi la semaine dernière s’interroger sur le fait que c’est le FBI, l’agence fédérale d’enquête des États-Unis, qui a détecté le complot terroriste allégué ayant mené à la mort d’Aaron Driver.

M. Goodale a cherché à expliquer par communiqué, dimanche, que les autorités canadiennes travaillaient constamment avec leurs alliés pour identifier les menaces terroristes potentielles.

Le ministre doit aussi annoncer lundi que le gouvernement fédéral procédera à la construction de nouveaux établissements pour la détention par les autorités de l’immigration.

Une enquête de la Croix-Rouge en 2014 avait montré des problèmes dans ces établissements pour les demandeurs d’asile, incluant une surpopulation et des soins de santé inadéquats.

Note aux lecteurs: Une version précédente disait que Goodale allait annoncer les détails d’un programme de radicalisation. Il en sera question, mais les détails seront connus plus tard.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *