National

Tempête: traverses perturbées sur le Saint-Laurent, arrivée du NM Apollo jeudi

Tempête: traverses perturbées sur le Saint-Laurent, arrivée du NM Apollo jeudi
Photo by: Getty Images/iStockphoto

MATANE, Qc — Le service de traverse maritime sur le fleuve Saint-Laurent entre Lévis et Québec est annulé jusqu’à nouvel ordre en raison des mauvaises conditions météorologiques qui sévissent mercredi selon ce qu’annonce la Société des traversiers du Québec (STQ).

Quant à la traverse entre Matane, Godbout et Baie-Comeau, qui a été annulée au cours des derniers jours, elle devrait être assurée par le NM Apollo qui pourra enfin naviguer à compter de ce jeudi, à 8h00, lors d’un départ de Matane. 

La STQ a expliqué qu’en raison des conditions de glace cette semaine, le bateau CTMA Voyageur n’a pu quitter le quai de Matane malgré l’assistance de la Garde côtière canadienne. Les dépôts sur réservation pour ces traversées peuvent être remboursés.

La Société des traversiers du Québec a dû apporter des ajustements aux rampes d’accès des trois embarcadères de la traverse afin de les adapter à la configuration du NM Apollo. Les travaux au débarcadère de Baie-Comeau et à celui de Matane sont terminés et ceux de Godbout commenceront après la mise en service du NM Apollo.

Le service aérien prendra fin dès l’entrée en service du NM Apollo.

Sur la traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout, le CTMA Voyageur a pris le relais au début du mois du CTMA Vacancier qui est retourné assurer une desserte aux Îles-de-la-Madeleine. La relève du NM Apollo a été retardée par des ennuis mécaniques et par les ajustements aux rampes d’accès.

Le navire F.-A.-Gauthier, qui assurait les liaisons maritimes, est en cale sèche depuis le 14 janvier au chantier maritime Davie, de Lévis, afin d’identifier un problème constaté avec ses propulseurs et le corriger. Il ne devrait pas pouvoir reprendre du service sur la traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout avant l’été prochain.

Le NM Apollo a été acquis le mois dernier pour 2,1 millions $ de la compagnie Labrador Marine, une entreprise de Lewisporte, à Terre-Neuve-et-Labrador. Le navire qui navigue depuis 1970 assurait jusqu’à récemment la traverse du détroit de Belle Isle entre Sainte-Barbe, à Terre-Neuve, et Blanc-Sablon, au Québec.

 

La Presse canadienne