National

Deux écoles secondaires sous confinement à la suite de menaces

Deux écoles secondaires sous confinement à la suite de menaces
Photo: Yves Provencher/Métro

LONGUEUIL, Qc — Deux écoles secondaires anglophones du Québec ont été placées sous confinement vendredi, mais rien n’indique que les incidents seraient liés, selon les policiers.

L’école secondaire Heritage Regional de Longueuil a été placée sous confinement pendant un peu plus d’une heure en raison de menaces proférées sur les réseaux sociaux.

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) a procédé à l’arrestation de l’auteur présumé de ces menaces en début d’après-midi, dans la région de l’Estrie.

Pendant que les enquêteurs cherchaient toujours à le localiser, l’école avait été le théâtre d’un important déploiement policier — «proportionnel» à la gravité des menaces, a souligné l’agent Ghyslain Vallières.

Quelque 1800 personnes — élèves et employés confondus — ont été confinées.

Dans un communiqué, la commission scolaire Riverside a précisé que les menaces avaient été publiées sur la page Facebook de la cohorte de finissants de 2011. Les propos ne ciblaient donc pas directement l’école ou ses élèves actuels, a-t-on ajouté.

Les cours devaient reprendre en après-midi.

Le second établissement visé par des menaces était Quebec High School, dans la région de la Capitale-Nationale.

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a été alerté aux alentours de 10 h et a rapidement procédé à la mise en place d’un périmètre de sécurité autour de l’école secondaire.

La porte-parole Mélanie Jobin explique que les enquêteurs ont rencontré plusieurs élèves avant de procéder à l’arrestation de l’un d’eux pour menaces de mort.

Le confinement, qui touchait environ 350 personnes, a été levé après un peu plus de deux heures, précise-t-on.

La Presse canadienne