National

Le NPD peine à connecter avec les travailleurs, selon le Congrès du travail

Le NPD peine à connecter avec les travailleurs, selon le Congrès du travail
Hassan Yussuff. Adrian Wyld/La Presse canadienne

OTTAWA — Le président du Congrès du travail du Canada affirme que le Nouveau Parti démocratique (NPD) peine à connecter avec ses membres et avec les autres Canadiens.

Lors d’un long entretien avec La Presse canadienne, Hassan Yussuff a souligné que le chef du NPD, Jagmeet Singh, avait reconnu certaines lacunes, ajoutant qu’il pourrait obtenir de meilleurs résultats s’il gagne un siège à la Chambre des communes.

M. Singh tente de remporter ce siège dans la circonscription de Burnaby-Sud pour l’élection partielle qui aura lieu le 25 février.

Durant la campagne, le chef néo-démocrate a souvent été confronté à l’interne et en public à la question de ce qui arriverait s’il perdait son élection.

La chef de cabinet de M. Singh, Jennifer Howard, a assuré que le parti s’engageait activement pour renforcer ses liens avec les travailleurs, et a indiqué qu’il avait reçu beaucoup d’appuis, notamment à Burnaby-Sud.

Le président du Syndicat canadien de la fonction publique Mark Hancock affirme qu’il a fait du porte-à-porte avec le chef néo-démocrate ce mois-ci, et qu’il a été impressionné de sa capacité à connecter avec les gens.

La Presse canadienne