National

Personne ne sait l’importance de la fuite de pétrole à la suite d’un déraillement

Personne ne sait l’importance de la fuite de pétrole à la suite d’un déraillement
Photo: BST / Collaboration spéciale

ST-LAZARE, Man. — Le Canadien National ne sait toujours pas la quantité de pétrole qui s’est échappé d’un train ayant déraillé dans l’ouest du Manitoba.

La compagnie a toutefois indiqué que la ligne ferroviaire était de nouveau en activité.

Le CN avait reconnu samedi l’existence «d’une fuite partielle» de pétrole brut au sud de St-Lazare, mais le carburant avait été contenu avant d’attendre la rivière Assiniboine.

Lorsqu’on a demandé à un porte-parole du CN quelle était l’importance de la fuite et quel était le nombre des 37 wagons qui avaient laissé échapper le pétrole, celui-ci a répondu que le tout faisait encore «l’objet d’une vérification».

Un porte-parole du Bureau de la sécurité dans les transports, Alex Fournier, a indiqué que des enquêteurs se sont rendus sur les lieux du déraillement. Lui non plus n’avait pas obtenu d’information sur la quantité de pétrole qui s’était échappé.

Barry Lowes, le préfet de la municipalité rurale de Ellice-Archie, au Manitoba, qui englobe St-Lazare a indiqué samedi que la fuite était «assez importante». L’air dans le secteur était très pestilentiel.

Le CN a indiqué qu’il n’y avait aucun blessé, ajoutant qu’aucun incendie ne s’était déclaré. La cause de l’accident demeure inconnue.

La Presse canadienne