National

Grave incendie aux Serres Sylvain Cléroux, à Laval

Grave incendie aux Serres Sylvain Cléroux, à Laval
Photo: Getty Images/iStockphoto

LAVAL, Qc — Les installations d’un important producteur de fleurs de Laval, les Serres Sylvain Cléroux, sont ravagées par un incendie depuis mardi matin.

Le sinistre a éclaté peu après 4h00 aux locaux situés sur la rue Principale dans le quartier Sainte-Dorothée. Au plus fort de l’incendie, 65 pompiers ont été dépêchés sur les lieux, selon le service d’incendie.

En entrevue avec La Presse canadienne, Sylvain Gariépy, chef de division du Service de sécurité incendie de Laval, a indiqué que l’absence d’eau dans le secteur compliquait l’intervention des pompiers. «On est dans un secteur sans eau, alors on fait juste du pompage à relais», a-t-il dit.

La cause de l’incendie n’a pas encore été établie.

Le centre jardin des Serres Sylvain Cléroux regroupe plus d’un million de pieds carrés de serres.

Le bâtiment principal a été complètement ravagé par les flammes, mais les serres ont été épargnées par le feu et en début d’après-midi mardi, les différentes équipes sur place tentaient d’empêcher les boutures de geler.

«Hydro-Québec avait coupé le courant, mais on s’apprête à redonner le service à l’entreprise pour s’assurer qu’il y ait du chauffage pour sauver les boutures et les plantes», a dit M. Gariépy.

Une équipe d’Urgence-Environnement s’est rendue sur les lieux et selon le chef de division du Service de sécurité incendie de Laval, les émanations provenant des produits toxiques qui ont pu être brûlés lors de l’incendie ne représentent pas de risque pour la population.

«Il n’y a aucun impact sur la population, malgré la présence de pesticides et d’engrais sur les lieux», a-t-il précisé.

Selon le chef de division du Service de sécurité incendie, l’intervention devrait se terminer en soirée, lorsque la démolition du bâtiment principal sera complétée.

Le secteur était fermé à la circulation mardi après-midi.

La Presse canadienne